Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 15:49

La mise en détention n’aura duré que trois mois. L’ancien député et actuel maire de Kalalé Orou Sé Guéné retrouve enfin sa liberté. Ainsi en ont décidé hier les juges de la Cour d’appel de Parakou dans le jugement qu’ils ont rendu au sujet de l’affaire « outrage à magistrat ». L’intéressé déféré à la prison civile de Parakou le 29 juillet 2015, pour y purger sa peine, est désormais libre de tout mouvement.

Les populations de la commune de Kalalé peuvent enfin jubiler de voir à leurs côtés leur Maire, l'honorable Orou Sé Guéné. Ce dernier écroué quelques jours seulement après son élection à la tête de la commune est désormais libre de tout mouvement. Telle est la décision rendue à l’issue du procès qui s’est tenu hier, mardi 10 novembre à la cour d’appel de Parakou. Le dossier est finalement vidé après maints rejets pour diverses raisons. Selon le verdict prononcé, Orou Sé Guéné est condamné en appel à 3 mois d'emprisonnement et 3 mois assortis de sursis. Du coup, il n’a plus qu’à rejoindre ses administrés pour vaquer pleinement à la tâche qu’on lui a confiée. D’ailleurs, cet ancien cacique Fcbe devenu par la suite Abt qui lui a permis d’obtenir la mairie de Kalalé, annonce regagner la mairie dès hier pour reprendre sa place aux côtés des autres membres du conseil communal. Il faut signaler que lors du premier jugement auquel l'honorable Orou Sé Guéné n’a daigné se rendre fort de son statut de député et de mouvancier, il avait été condamné à 6 mois d’emprisonnement ferme et à une amende de 500 000 FCFA pour outrage à magistrat. Mais c’était sans compter avec la patience des juges qui ont attendu le bon moment pour lui mettre le grappin dessus. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que lors de sa toute première comparution, il dit avoir péché par ignorance et implore la clémence des juges. Après 3 mois passés derrière les barreaux, l’ancien député qui jouit désormais de sa liberté, saura désormais à quoi s’en tenir pour éviter des situations du genre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !