Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 15:49

Qui aura la bénédiction du leader charismatique des Cauris, Boni Yayi pour défendre leur bannière à la présidentielle de 2016 ? La question se pose eu égard aux dossiers enregistrés lundi dernier même à l’heure prévue pour la clôture du dépôt des dossiers de candidature aux primaires Fcbe. En tout cas, on connaît déjà quelques noms avant la publication officielle de la liste des candidatures retenues.

Barthélémy Kassa, Nassirou Bako Arifari, Soumanou Toléba, Alassane Soumanou Djemba, Théophile Yarou, François Abiola et Yacoubou Bio Sawé sont entre autres candidats ayant pu déposer à temps, leur dossier pour les primaires Fcbe. Même si la coordination de cette alliance dirigée par Eugène Azatassou n’a pas encore publier la liste des tous ceux qui ont pu déposer d’une manière ou d’une autre leur dossier, cela n’empêche pas de s’interroger sur les chances, la capacité de chaque candidat, à sortir vainqueur. En prenant un à un ces postulants à la candidature des Fcbe pour les présidentielles du 28 février 2016, on arrive à déterminer réellement le poids de tout un chacun. D’abord, avec Barthélémy Kassa, on a le militant Fcbe bon teint comme le veulent les critères de candidature énumérés dans la lettre circulaire aux militants. Au-delà des critères éliminatoires qu’il remplit pleinement, il se retrouve aisément dans les critères d’appréciation car il est un des militants les plus actifs des Fcbe. Nul ministre en dehors de Armand Zinzindohoué, n’a eu à magnifier voire déifier Boni Yayi comme lui. Quant à l’ancien ministre des affaires étrangères, Nassirou Bako Arifari, il n’est pas si bon harangueur de foule comme le précédent. Néanmoins, avec son ton rassurant, il en arrive à imposer respect. Au niveau de sa circonscription, la première, un siège de député sur les 3, lui a échappé au profit de Issa Salifou de l’Alliance Soleil. Par ailleurs, il peut faire valoir sa carte diplomatique pour les quatre ans qu’il a passés au ministère des affaires étrangères; passage fait d’accords, de relations internationales et de voyages. Pour ce qui est de l’ancien directeur général de la Sobemap et conseiller du chef de l’Etat, Soumanou Toléba, il faut remonter à son passé pour voir comment l’homme se décarcassait pour son chef. Il n’est pas un inconnu au bataillon car il a su aussi laisser une empreinte indélébile dans le cœur des artistes lors de son passage au ministère de la culture. Même si on ne le voit plus louer le chef de l’Etat, il espère quand même sortir vainqueur de ces primaires. Du côté du ministre Alassane Soumanou Djemba, il demeure ce tribun qui met son art au service de son chef, le président Boni Yayi. Dans sa circonscription électorale, il défend vaillamment les actions du gouvernement et demeure la bête noire des opposants dans cette zone. L’autre ministre en lice qui relève d’une surprise, c’est Théophile Yarou, le ministre de la défense. Connu avec le gouvernement d’avant dernières élections, il devra convaincre davantage au sein de sa famille avant de chercher à en faire autant au niveau national. Son véritable combat se situe à ce niveau-là. C’est tout le contraire pour le vice-premier ministre François Abiola. Fidèle des fidèles, François Abiola a réussi s’imposer au niveau du gouvernement dont il demeure le plus ancien des ministres. Outre la multiplication des universités, il demeure l’arme absolue des Fcbe dans la 21ème circonscription électorale. Enfin, il y a Yacoubou Bio Sawé, directeur de cabinet du président de la Boad qui dans une certaine mesure, rêve de perpétuer le règne d’anciens fonctionnaires de cette banque à la tête de l’Etat béninois. A son niveau, pas grand choses à dire car il ne sait jamais présenter à une élection au nom des Fcbe.

Voilà ainsi passer en revue ces candidatures au primaires Fcbe en attendant que d’autres ne viennent s’ajouter. On ne sait pas pour l’heure, ce qu’il advient de Lionel Zinsou et Komi Koutché dans le processus de désignation des porte-flambeaux Fcbe pour la présidentielle de 2016. De toute façon, le dernier mot revient à Boni Yayi qui saura faire le départ entre militantisme politique et bien de non-dits.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !