Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 05:53

Le candidat de l’Alliance pour un Bénin Triomphant, Abdoulaye Bio Tchané, était de nouveau en tournée dans le Septentrion. Cette fois-ci, il était à l’assaut de Natitingou, Djougou, Tanguiéta, Cobly et Boukoumbé.

« Je viens ici en tant que héritier du Général Kérékou. C’est lui qui m’a inculqué le virus de la politique. Je m’engage à faire en sorte que les populations de Cobly puissent être fières d’être béninoises. » C’est ce qu’a déclaré le président de l’Alliance pour un Bénin Triomphant, Abdoulaye Bio Tchané, le vendredi 29 janvier 2016 à Datori, Cobly centre et Kountori. C’est dans le cadre de sa tournée qu’il a entreprise dans le Septentrion en vue de la présidentielle 2016. Un retour qui lui permet d’aller au contact des populations avec lesquelles il n’avait pas eu tenir langue. Après les 2KP à savoir Kouandé, Kérou et Péhounco, il y a quelques semaines, c’est au tour des communes de Natitingou, Djougou, Tanguiéta, Boukoumbé et Cobly de voir le candidat Bio Tchané et sa suite venir à leur rencontre. Au cours de ces différentes rencontres, les populations n’ont pas hésité à exposer les problèmes auxquels elles font face au quotidien. Ce qui a permis d’aborder les questions touchant à l’eau potable, l’électricité, les écoles et centres de santé, l’emploi des jeunes et l’autonomie des femmes. Ailleurs, ce sont les questions liées à la viabilisation de nos régions frontalières qui ont été au centre des échanges entre le candidat ABT et les populations de ces communes qui font corps avec le Togo et le Burkina Faso. Face à tous ces problèmes qui ne sont pas tombés dans les oreilles de sourd, le président de l’Alliance Abt promet de leur donner satisfaction une fois au pouvoir. Ce qu’il a démontré à travers certains pans de son projet de société. Face au sérieux du candidat et au réalisme de son projet de société, les populations de ces différentes communes ont promis de ne pas lui marchander leur soutien. C’est pourquoi comme à Cobly, elles ont promis de se mobiliser pour lui assurer la victoire au soir du 28 février 2016. Voilà qui devra faire du bien à l’homme qui se réclame comme le digne héritier du feu général Mathieu Kérékou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !