Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 06:58
Présidentielle 2016:  Zinsou, un acharnement au quotidien

(Le ras-le-bol de certaines personnes n’a pas de limite)

Depuis le 19 février passé, les 33 candidats font leur show à travers le pays. Toutefois avec des fortunes diverses. Ce jour à minuit, on dira bye bye à la campagne électorale qui aura permis aux candidats à cette présidentielle de défendre leur projet de société auprès des populations dont ils espèrent avoir les voix le dimanche 6 mars prochain. Toutefois, on ne saurait occulter le revers de cette campagne électorale en ce qui concerne Lionel Zinsou.

Akkilou YACOUBOU

Différents types de de photos sur des affiches, posters, banderoles, pancartes, sous toutes les formes ; bref, tout est mis en œuvre pour que personne ne trouve plus à innover au cours de cette présidentielle. L’objectif étant de saper le moral des adversaires. Dans cette course à la succession du président Boni Yayi, cinq grands candidats se dégagent : Lionel Zinsou, Patrice Talon, Sébastien Ajavon, Pascal Irénée Koupaki et Abdoulaye Bio Tchané. Et ils le démontrent si bien dans leur communication. Partout, leur support de communication ne cessent interpeler les passants : piétions, motocyclistes, automobilistes et autres usagers de la route en reçoivent pour leur grande. Si certains se réjouissent de voir leur candidat mis en exergue plus que les autres, d’autres n’hésitent par sournoiseries à s’en prendre aux affiches et supports de communication des adversaires de leur chouchou. Un tour des différentes villes pour prendre le pouls de campagne permet de s’en rendre compte aisément. A Abomey-Calavi et Cotonou par exemple, certains actes sont visibles sur certains supports de communication et affiches. Visiblement, c’est le candidat de la mouvance, de l’Alliance républicaine constituée des CFCBE, PRD et RB, Lionel Zinsou qui voit ses supports vandalisés. Aux carrefours Togoudo et IITA, on peut aisément constater certaines de ces actes de vandalisme qui sont loi d’instaurer un climat de paix. Des actes de dégradation et de destruction de ses affiches pour témoigner du ras-le-bol d’individus opposés à le voir réussir dans cette présidentielle. Et ce ne sont pas les raison de leur acharnement qui manquent vu qu’ils ne sont jamais à court d’informations pour réduire à néant les ardeurs des partisans. Malgré les arguments du candidat Lionel Zinsou pour balayer dure vers de la main ces critiques, ils ont du mal à passer. Au contraire, on trouve toujours à dire et redire sur lui au quotidien. Visiblement c’est à croire que c’est à croire qu’une couleuvre qu’on veut leur faire avaler. Une impression qui leur perdre de vue le pouvoir qu’ils on eut : leur vote. « Un bulletin de vote est plus fort qu'une balle de fusil. » a dit Abraham Lincoln.

‘’Cette publication a été réalisée par Redhorse

Reporters avec le soutien de Journalismfund.eu’’

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !