Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 07:38

Lionel Zinsou-Patrice Talon, c’est le duel du second tour qui se tiendra le 20 mars prochain. C’est ce qui est sorti des grandes tendances annoncées par la Commission Electorale Nationale Autonome (Céna) dans la nuit du lundi au mardi.

Akkilou YACOUBOU

C’est dans la nuit du lundi 7 mars au mardi 8 mars 2016 que la Commission Electorale Nationale Autonome (Céna) a donné les grandes tendances de l’élection présidentielle du 6 mars dernier. Lionel Zinsou prend le peloton de tête avec un score de 28,44%. Après lui, on remarque les deux hommes d’affaires dans un marquage à la culotte. Parmi ces hommes d’affaires, c’est Patrice Talon qui prend le dessus. Il a réuni un total de 24,80%. Ce dernier est talonné de près par Sébastien Ajavon avec 23,03%. Viennent ensuite Abdoulaye Bio Tchané avec 8,79% et Makandjou Pascal Irénée Koupaki 5,85%. Voilà comment se présentent ces grandes tendances annoncées. Des tendances qui voient les cinq grands candidats annoncés dès le départ prendre effectivement l’avance sur les 28 autres candidats. Au vu de ces résultats, il y aura effectivement un second tour qui va opposer les deux premiers candidats arrivés en tête à savoir : le premier ministre Lionel Zinsou et l’homme d’affaires Patrice Talon. Ce sera le dimanche 20 mars prochain. Même si l’ordre d’arrivée annoncé ne confirme pas celui de certaines personnes qui voyaient autre chose, d’autres peuvent se réjouir de voir leurs prévisions se confirmer. Toutefois, on constate tout au moins que les prévisions sur les trois grands candidats voire cinq, se sont révélées vraies. Ces cinq candidats arrivés en tête totalisent à eux seuls les 90.91% des suffrages exprimés. Cela confirme que le peuple sait lui-même faire la part des choses en distinguant les candidats sérieux des moins sérieux. Autrement dit, les 28 autres candidats se partagent les 9.09% restants. Quant au taux de participation, il est estimé à 64,03%. En effet, vu les différents couacs liés à la réalisation des cartes d’électeur, bon nombre de personnes n’ont pas pu exprimer leur droit de vote dimanche passé. En définitive, il est à espérer que le CNT puisse prendre les dispositions nécessaires pour que les personnes lésées puissent enfin obtenir leur carte d’électeur et participer au second tour de cette présidentielle le 20 mars prochain.

‘’Cette publication a été réalisée par Redhorse

Reporters avec le soutien de Journalismfund.eu’’

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !