Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 05:34

La crainte d’un vote par défaut n’a pas eu lieu. Avec 75% au premier tour de la présidentielle du 6 mars 2016, les Béninois ont confirmé dimanche 20 mars 2016 leur volonté de tourner la page Yayi. Selon les grandes tendances annoncées dans l’après-midi du lundi 21 mars 2016 par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), ils ont opté à plus de 65% pour l’homme d’affaires Patrice Talon au détriment du premier ministre Lionel Zinsou. En effet, d’après les chiffres annoncés par la Céna, Patrice Talon a obtenu 65,39% du suffrage exprimé contre 34,61% pour Lionel Zinsou. En d’autres termes, il n’y a pas photo. Talon est donc le successeur de Boni Yayi à partir du 6 avril 2016. Avec les 65% accordés à Patrice Talon, les Béninois n’ont aucunement tergiversé à choisir entre les options auxquelles ils étaient appelés à faire un choix. La Rupture proposée par Talon, membre de la Coalition de la rupture et vainqueur de la bataille du 20 mars dernier, a été préférée. Ce qui du coup démontre le fait que les Béninois ne sont plus enclins à voir perdurer le régime de Boni Yayi qui pouvait continuer en cas du succès du premier ministre Lionel Zinsou. C’est un vote sanction. Il était certes attendu même s’il laissait à quelques sceptiques d’espérer une probable manifestation d’un vote par défaut du fait des différents reports dont a bénéficié le nouveau locataire de la Marina pour son sacre du dimanche dernier. Un sacre qui restera dans l’histoire du fait de l’enchainement de démarches depuis la fermeture des bureaux de vote jusqu’à l’annonce des grandes tendances par la Céna et ce en passant par la reconnaissance de sa défaite par le Lionel Zinsou et sa félicitation du vainqueur Patrice Talon dans la nuit du dimanche au lundi. En définitive, c’est une célérité dans l’annonce du nom du vainqueur d’une présidentielle. Le vin est donc tiré. Il ne reste plus qu’à le boire. Plus que quelques jours pour que la page Boni Yayi soit tournée.

‘’Cette publication a été réalisée par Redhorse

Reporters avec le soutien de Journalismfund.eu’’

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !