Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 07:16

Akkilou Yacoubou

Prévue du 18 au 31 décembre 2010, la Grande Foire commerciale d’exposition-vente se tenant sur le train de Zoca dans la commune d’Abomey-Calavi, a connu le vendredi 24 décembre 2010, la visite de son parrain. Il s’agit du ministre du Travail et de la fonction publique (Mtfp), Gérard Kuassi. Pour l’occasion, le ministre était accompagné de plusieurs personnalités dont le maire de ladite commune, le colonel Patrice Houssou Guèdè, son prédécesseur Liamidi de Dravo.  Ensemble avec d’autre curieux et visiteurs, ils ont fait le tour des différents stands afin de prendre connaissance des produits et articles exposés pour la vente. Pour la 2ème édition de cette grande foire, l’initiateur à savoir Dst Communication a amené les exposants à rivaliser d’innovations. Ainsi, on pouvait remarquer des produits alimentaires tels que les jus de fruits et de l’igname pilée mis en boite, les amuse-gueule, des boissons ; des ustensiles de cuisine, des réchauds améliorés, des Wc  mobiles, des tissus, du matériel informatique,  des portables, des motos, etc. des produits que le ministre Gérard Kuassi et le maire Houssou-Guèdè ont apprécié à leur juste valeur. Après le tour des stands, le ministre Kuassi a témoigné toute sa satisfaction devant les hommes de presse. Aussi a-t-il dit être satisfait de soutenir les initiateurs de Dst communication car à chaque fois que les jeunes organisent quelque chose, il essaie d’apporter son grain de sel. Pour lui, cette foire est très importante pour la commune d’Abomey-Calavi puisque vu que sa population avoisine le million d’habitants, il faut œuvrer de sorte que se multiplient les activités génératrices de revenus et d’emplois. C’est pourquoi le ministre dit qu’à l’avenir, il faudra encourager davantage ces genres d’initiatives pour aider les exposants à continuer à innover. Pour finir, il a souhaité que les populations se rendent sur les lieux de d’exposition pour découvrir les produits exposés histoire d’encourager les exposants et les organisateurs. Ce sont elles qui en cette période de fêtes, en sortiront gagnantes à cause de la baisse du prix des produits jusqu’à 30%. Étant donné que cette foire se déroulant sur le terrain de Zoca, finit le 31 décembre prochain, les populations ont encore le temps de faire leurs emplettes à moins coût à cette Grande Foire commerciale d’exposition-vente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !