Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 04:35

(L'arrêté N°601 comme portail de tous les dégâts)

L’administration béninoise est régie par des textes bien définis ne doivent souffrir de contestation jusqu’au moment où d’autres les abrogent. Mais depuis quelques temps, il se passe des choses étranges dans notre pays. Il s’agit du reversement de certaines catégories de personnes dans la fonction publique en tant qu’agents contractuels de l’Etat.  Normalement, ce genre de renversements se fait à la base de l’arrêté N° 601/MTFP/DC/SGM/DGFP/SA fixant les modalités d’application du décret N°2008-377 du 24 juin 2008 portant régime juridique d’emploi des agents contractuels de l’Etat.  Pourtant le constat depuis quelques années est que certaines personnes n’appartenant à aucune des catégories clairement définies par ledit arrêté s’arrangent pour, avec l’aide de  certains cadres, pour falsifier des documents et se faire reverser dans l’administration comme étant des agents contractuels de l’Etat ou encore pour augmenter leur salaire.. Conséquence, c’est la masse salariale qui prend du volume alors même que le gouvernement béninois est déjà en déphasage avec les institutions du Breton Woods qui pensent que le Bénin a largement dépassé la norme requise en matière de masse salariale. Cette situation qu’il convient de décourager avec la dernière rigueur n’est pas de nature à favoriser le développement du Bénin surtout à une époque où l’on parle de Refondation. Vu les ennuis que cet état de choses peut apporter au Bénin, le chef de l’Etat, le président Boni Yayi, le premier ministre, Pascal Irenée Koupaki et la ministre de la fonction publique et du travail Kora Zaki Maïmouna doivent dans l’immédiat mettre sur pied une commission d’enquête qui doit investiguer afin de s’imprégner davantage des agissements de certains compatriotes malhonnêtes histoire de prendre des dispositions qui s’imposent pour le règlement du problème. Sinon,  c’est au régime du président Boni Yayi que sera imputé cette responsabilité.

Lire l’intégralité de l’arrêté en  question dans LBL de ce jour

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !