Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 06:38

RT

 

La marmité qui a servi à préparer la viande du cabri, en garde l’odeur, dit une sagesse. C’est ce qui est en train de se passer avec l’implication d’un député dans les tractations pour l’implantation d’une nouvelle société de distribution de médicaments au Bénin. Depuis quelques semaines, la question de l’implantation de cette société a commencé par défrayer la chronique avec des déclarations entre les pros et les antis. Cependant, il est à constater qu’il y a comme un forcing qui est en train d’être fait pour que les autorités permettent enfin à cette nouvelle société d’opérer sur le sol béninois. Ce qui amène à se demander pourquoi une telle attitude alors qu’on peut laisser les choses se faire normalement. Si l’on sait que le bien ne fait pas du bruit et que le bruit ne fait du bien, le fait qu’il ait du tapage autour de cette société permet de douter de sa crédibilité et c’est justement là où les choses sont en train de clocher puisque les gens craignent pour la santé des béninois une fois cette société installée à cause des antécédents d’un de ses actionnaires. Il s’agit d’un député béninois qui détiendrait 40% des parts de cette nouvelle société de distribution de médicaments. On lui reproche d’être mêlé à l’importation de faux médicaments du Nigeria et d’en être le 1er fournisseur du marché Dantokpa et partout ailleurs et surtout d’alimenter les réseaux  de vente de faux médicaments implantés au Bénin. C’est fort de ce que Adjègounlé cause comme dommages dans le pays et qu’on peut constater dans les salles de dialyse au Cnhu, que les gens ont peur que cette société appuyée par ce député ne vienne livrer aux populations ces types de médicaments pour les rendre plus malades que les soigner. C’est de bonne guerre car avec ces temps qui courent, ce serait un crime d’amener les populations à s’empoisonner avec de faux médicaments. En tout cas, nous reviendrons dans nos prochaines parutions sur ce dossier avec la pile de preuves sur les soupçons qui pèsent sur ce député. Alors affaire à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !