Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 07:24

Le véritable bal des politiques s’est engagé le week-end dernier  avec  les sorties des différents bords politiques  sur la question Icc services. On a eu droit à l’appréciation du leader Tchoco-tchoco, de la contre attaque des pros gouvernementaux par la voix de Rachidi Gbadamassi , les sorties de Amos Elègbè et Hountondji Alexandre et même l’avis  du Président de la Boad, Abdoulaye Bio Tchané. Bref si certains affirmaient qu’il y avait récupération politique, on peut dire que ce week-end a été l’occasion pour toute la classe politique de tous les bords  de s’approprier de la question. Tandis que le débat se déroule sur cette sphère, les choses sont on ne peut plus confuses et contradictoires pour ce qui est des informations qui nous parviennent.  En effet selon certaines sources généralement crédibles  l’ancien  procureur Général  Amoussou aurait été présenté au parquet  puis emprisonné à la prison civile de Missérété. Quant à l’ancien ministre de l’Intérieur, Zinzindohoué Armand, il serait gardé au palais des Congrès de Cotonou. Dans le même temps du coté des principaux mis en cause, c’est la cavale de Dohou et deux autres lascars qui alimente les communiqués. Recherchés, on annonce Dohou  du coté du Ghana, tandis que ses compères sont pour le moment introuvables. Guy Akplogan et Tégbénou sont comme exonérés de toutes les tracasseries,  car bien malin qui pourrait dire où ils sont en réalité. Ce qui laisse une fois de plus penser  que dans cette escroquerie du siècle, les  complices sont persécutés tandis que les véritables coupables dorment  en plus aux frais du contribuable. A  ce jour, il es évident que l’affaire se  complique, d’ailleurs rien ne présage que les démarches  entreprise par le gouvernement aboutissent sur  des solutions fiables   à 100% de sorte à satisfaire toutes les parties embarquées dans cette rocambolesque affaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !