Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 07:23
(Si le conseil de Icc-Services H. Gbaguidi en arrivait à être écroué aujourd’hui à son lieu de convocation) Ce qui se passe jusque-là aussi bien du côté du gouvernement, de l’opposition que de la commission d’enquête judiciaire n’est en réalité que du saupoudrage. Un mélange fait à dessein pour empêcher la population d’avoir accès aux vrais documents sur l’affaire Icc-Services. Aussi bien les membres du gouvernement, des hommes du régime que ceux de l’opposition, tout le monde est trempé jusqu’au cou. Ceci à telle enseigne que tous œuvrent à éloigner le peuple de l’essentiel en l’abreuvant de discours, de montages, de saupoudrages pour réussir à faire croire aux Béninois que quelque chose de concret est en train d’être fait. Dans ce registre, le conseil de Icc-Services Me Hervé Gbaguidi était hier l’invité du gouvernement à la Cour Suprême à Porto-Novo où il a été bombardé de 13 questions. Aujourd’hui encore, il devra comparaître devant ses juges pour répondre à une autre série de questions soigneusement concoctées pour parvenir à établir d’une part un lien vicieux entre sa personne et les responsables de Icc-Services et d’autre part pour servir de témoin à charge contre l’ex-procureur général en détention Georges Constant Amoussou. Le but visé par toutes ces machinations est sans nul doute de faire taire totalement cet avocat qui pensait trop déjà dans ce dossier. Comme il est impossible de le mettre au frais en tant qu’avocat de Icc-Services, un éventuel lien entre sa personne et les responsables de cette structure, suffirait pour le faire taire à jamais. Mais c’est mal connaître le jeune avocat qui du haut de ses 14 années d’expérience a pris toutes ses dispositions. Me Hervé Gbaguidi en citoyen libre est mieux pour le régime Yayi comme caution qu’en détention surtout que son arrestation sera des plus maladroites, mal pensées, et trop grosses pour le faire avaler aux populations. Le jeune avocat a aussi à l’interne qu’à l’international, pris toutes ses dispositions au cas où le régime dans sa soif de camoufler ce qu’on peut appeler les cafards, en arrive à lui en fabriquer pour le mettre aux arrêts. Il suffit aujourd’hui que Me Hervé Gbaguidi convoqué par ses juges à Porto-Novo à la Cour Suprême soit privé de son droit à la liberté et tel un bolide, ses amis, parents et confidents vont sortir qui sur support CD qui sur support clé USB qui au travers des E-mails envoyés à tous les médias la vraie liste de tous les épargnants de Icc-Services sur le plan national. Laquelle liste se trouve dans le serveur arraché à Icc-Services au début de la crise et se trouvant entre les mains du gouvernement mais amputée des noms des proches du régime et personnalités très influentes de la République. La preuve du saupoudrage qui consiste à enregistrer les épargnants dans les mairies et préfectures est qu’il aurait simplement suffi que le régime épargne nos populations de cette souffrance en publiant la liste contenue dans le serveur en sa possession. Et l’opération, la vraie consistera à recenser les quelques épargnants qui ne se retrouveraient pas sur cette liste. Or, le gouvernement dans ce cas de figure aura couru le risque de livrer des noms et pas des moindres. Dans notre parution de demain s’il arrivait que Hervé Gbaguidi est écroué, la liste des vrais épargnants sera du coup en notre possession pour le bonheur de nos lecteurs, peu importe le scandale que cela créera. Aboubakar takou

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !