Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 04:14

Lydia Touré

Les jours passent et se ressemblent pour les épargnants d’Icc-Services,  petits comme grands,  tandis que les autres structures de placement illégal se libèrent de leurs dettes envers leurs adhérents. Visiblement, ce n’est pas demain, la veille du jour où ceux-ci pourront retrouver la couleur chatoyante d’une partie des sous qu’ils ont eu le malheur de mettre  dans les mains de Icc-Services. Le pire dans cette tragédie qui a fait plusieurs dizaines de morts, c’est que le gouvernement du Changement du début à la fin (le stade actuel) a été un acteur très actif, voir un complice de la vaste escroquerie.  En  effet, ils sont nombreux ces Béninois qui disent avoir investi leurs économies dans Icc-services, seulement pour avoir vu un officiel en compagnie d’un responsable de Icc-services.  Ce qui logiquement engage la responsabilité de ce gouvernement, même si pour se dédouaner, il a engagé ce que l’on pourrait appeler une chasse aux sorcières au cours  de laquelle, beaucoup d’amalgames a été faits  et de poudres jetés aux yeux du peuple.  Aujourd’hui, de sources crédibles, il ressort que le simulacre d’instruction organisé dans le cadre de l’affaire, n’est qu’un moyen supplémentaire trouvé pour gagner du temps. La vérité étant qu’il y a bel et bien eu collusion et transaction entre les responsables d’Icc-services et plusieurs membres du gouvernement. Pis, cette affaire va au-delà d’une histoire de  simple pot de vin, comme le gouvernement tente de le faire croire. Des éléments concordants, attestent que ce serait pour cacher les terribles révélations qui pourraient surgir des propos de Tégbénou et consorts, qu’ils sont gardés et à ce titre le procès n’aurait certainement pas lieu de si tôt. Une éventualité, qui assombrit encore plus le ciel déjà nuageux des pauvres spoliés, mais qui est la seule porte choisie pour gagner du temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !