Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:06

 

La nébuleuse Icc-Services aura aujourd’hui le mérite de raviver les tensions  entre les leaders de ce pays. C’est le cas du violent message que Boni Yayi et Adrien Houngbédji se sont échangés par le biais de Hervé Besancenot, ambassadeur de la République française près le Bénin. Toujours allergique à la contradiction, le docteur Boni Yayi n’a pas du tout souhaité que certains hommes politiques viennent en rajouter à ses problèmes en intervenant dans l’affaire Icc-Services dans une dynamique contraire à la sienne. Ayant donc appris que Adrien Houngbédji, l’un de ses concurrents potentiels qui a été d’ailleurs oint par l’Union fait la nation pour le tacler lors de  la course à la Marina en mars prochain, veut donner une conférence de presse le vendredi 16 juillet dernier pour l’attaquer, Boni YAYI aurait demandé à l’ambassadeur Besancenot de dissuader le candidat de l’Un de se prononcer. Aussi a-t-il ajouté que s’il s’entêtait à le faire, il se vengerait. L’ambassadeur a lors de sa rencontre avec Adrien Houngbédji, de façon très diplomatique, passé le message. Et l’autre de répliquer qu’il a pris bonne note en disant qu’il sait très bien à qui il a à faire. C’est alors que Boni Yayi aurait donné des instructions pour qu’aucune chaîne de télévision ne diffuse ladite conférence, une façon très spéciale pour Boni Yayi d’étouffer l’information. Tout en ouvrant le boulevard médiatique à ses sbires de réagir contre les propos de celui contre qui, il a fermé le chemin des écrans de télévision. Toute chose qui rappelle l’épisode Sébastien Ajavon de Cajaf-Comon où Boni Yayi, la veille de l’intervention de celui-ci sur Golfe Tv, aurait chargé nombre de personnalités de lui dire le risque qu’il court s’il s’attaquait à lui sur le plateau. C’est pourquoi le président du patronat national a ajouté  50 litres d’eau au petit ver de vin qu’il voulait servir pur et concentré pour empoisonner ou, tout au moins indisposer l’énorme ‘’Moi’’ de sa majesté le roi du Changement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !