Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 04:03

Lydia Touré

 Le  sexe, l’argent et le pouvoir, tel est la trilogie de cette ambiance de fin de mandat qui règne dans un ministère créé il y a quelques temps sous Yayi et dont les principaux acteurs sont  le ministre et sa maîtresse de collaboratrice à qui il a trouvé un strapontin. Une épicerie familiale gérée à l’emporte pièce et au gré des orgasmes. En effet, nous faisions état dans notre parution d’hier de ce que le ministre était tenu par le bas de la ceinture. Mieux,  pour sa  maîtresse, rien n’était trop beau. Ainsi, voiture et portables hauts de gamme ne suffisaient pas pour contenter la petite dame. Mais ce que nous n’avions pas énuméré et qui mérite attention, est que cette déviance en apparence anodine, en coûte à tout le ministère, et que la dame forte de son emprise sur le ministre mielleusement amoureux, n’en fait qu’à sa tête. Mené par le bout du nez par cet amour de collégiens, ce père de famille, ne respire et ne répond que si sa petite le lui demande. Etablie en ministre bis, elle terrorise tous les directeurs généraux sous tutelle. La plupart pour pouvoir garder  leur poste et de bonnes relations avec un ministre pas toujours commode sont obligés de faire semblant d’aimer la petite du ministre.  Aux dernières nouvelles, elle se serait vantée, en voyage à l’extérieur,  de ce qu’elle n’aurait qu’à claquer du doigt pour que son bonhomme se présente lui aussi à la prochaine présidentielle et même contre Yayi, leur bienfaiteur commun. Selon elle, le ministre, pour avoir suffisamment amassé l’argent,  peut lui aussi se prévaloir de cette éventualité. Puisque désormais nantie du titre non officiel  de ministre de ce département, elle peut à ce titre juger de ce qui peut y être fait. Le véritable ministre nommé par Yayi tellement dingue de cette femme qui vit maritalement avec un autre homme, est si soumis que c’est à peine s’il ne tremble pas quand la jeune femme  lui exige des comptes.

 

 

Le message du ministre à sa collaboratrice

De : XXXXXXXXX

jeudi 15 juillet 2010 14:14

À:

finafa

 

Objet:

Cadeau à ma belle

 

 

Bonjour Chérie

J'espère que tu vas bien et que tout se passe bien.

Tu pourras aller sur le site ci dessous pour m'indiquer le portable qui te plait le plus et que tu  souhaiterais avoir.

Bisou et à plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !