Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 03:10

(Le facilitateur s’est découvert des talents d’éclateur de groupe)

 

R. T

Installation à nouveau de la compréhension mutuelle et de la cohésion au sein de la famille Fcbe de Dogbo, c’est à quoi ont conduit la création du Cadre de concertation de la majorité présidentielle (Ccmp) et l’établissement d’une liste consensuelle de ses membres. Ceci grâce à l’adhésion de tous les acteurs politiques et la disparition progressive des querelles de personnes et acception mutuelle. Alors que l’on pensait que le chef de l’Etat, Boni Yayi, devrait surfer pour les élections présidentielles prochaines, d’autres situations désagréables ficelées de main de maître par le tristement célèbre ministre Michel Sogbossi, se sont intervenues remettant totalement en cause tout ce qui a été fait jusqu’ici pour le plus grand Bonheur du président Boni Yayi. En effet, il y a eu l’apparition soudaine d’une liste pirate des membres du Ccmp de Dogbo, liste confectionnée par les soins du ministre Michel Sogbossi, désigné facilitateur du Couffo puisqu’il aurait demandé à un groupe de deux personnes de lui confectionner une autre liste qu’il améliorera selon son bon vouloir dans son bureau avant sa transmise à la hiérarchie. L’objectif visé à travers cette démarche est de mettre les populations devant le fait accompli. Ce qui du coup ressort comme un complot ourdi contre l’unification des fils et filles de Dogbo longtemps déchirés par une crise fratricide occasionnée par les anciens ministres du Couffo, qui ont réussi en son temps à déstabiliser l’avancée et l’avantage des Fcbe dans cette commune. Toute situation qui va en dehors de la famille politique Fcbe, à la museler avec l’aide de l’autorité de tutelle à fragiliser ses bases. Par cet acte qui joue contre le président Boni Yayi, le facilitateur Sogbossi contribue à la réduction drastique de l’électorat favorable à Boni Yayi et à l’échec de ce dernier, du moins dans cette partie du territoire où les gens ont tenté de  rompre avec l’habitude classique d’un choix automatique. Il urge que Boni Yayi réagisse rapidement s’il tient réellement à rempiler sinon Michel Sogbossi risque de gripper son électorat qui n’aura d’autre choix que d’aller se chercher ailleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !