Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 03:37

Akkilou Yacoubou

Le samedi 27 novembre 2010, Tchetti a connu un monde sans pareil. Situation due à la  célébration des 10 ans de la Radio communautaire Fm Orè Ofè de Tchetti. Et tout était au rendez-vous pour marquer d’un cachet spécial l’anniversaire de cette radio qui ne cesse d’égayer les populations par ses programmes très diversifié. Ainsi, autorités communales et gouvernementales, responsables de la Haute Autorité de I’Audiovisuel et de la Communication (Hacc), une forte mobilisation des membres du mouvement Mrpp-Assikoto cadres de la localité, autres sympathisants et surtout auditeurs de la 102.1MHz ont répondu présent à cet événement. Des moments forts de cette cérémonie à retenir, il y a la distinction de cette radio par la mention Honorable de la Haac. Pour le premier rapporteur de la Hacc représentant le président de l'institution, Kimba Ba Séguéré, cette reconnaissance est bien méritée et justifiée par le fait que la radio Orè Ofè n'a jamais été épinglée pour un quelconque dérapage en 10 ans d'existence. C’est donc une radio qui doit servir d'exemple, a-t il souligné. Des allocutions qui ont ponctué la célébration de ces 10 ans de radio Tchetti, on peut citer celles du Directeur de la radio Mouftaou Osséni, qui a assuré qu’ils vont continuer à batailler pour mériter toujours l’honneur de la Haac. Quant au président du conseil d'Administration Lambert Dogo, cette fête est une occasion pour eux de dire à la population que leur rôle est désormais pour la survie de cet instrument qui est le leur. Enfin, Adam Affo, Dg Caisse Autonome d’Amortissement (Caa) un des parrains, a trouvé que cette radio participe réellement au développement de la région. Il a dit faire de son mieux pour accompagner la radio mais à l’événement du samedi dernier l’amène à prendre encore d’autres engagements comme continuer à la soutenir encore plus. Pour ce qui est des jeux organisés, on peut citer le concours dénommé Comal (Concours des meilleurs artistes locaux)  dont l’artiste Ogbon Layè en est sorti vainqueur. Il a remporté une moto Cg125 et divers lots. Une autre moto dame a été offerte au second artiste avec des lots en nature. Quant aux 3ème et 4ème, ils ont respectivement reçu 1 poste téléviseur et 1 poste radio des lots. Aussi faut-il ajouter l’animation faite par les artistes tels que : EI Nazito, Lucien Boza et Feli Stars qui de par leurs prestations ont donné du boom au cœur populations venues assister à la réjouissance. Vu l’engouement suscité par cet événement, les acteurs de cette radio se sont d'ailleurs décidé à toujours aller de l’avant en prenant l'engagement de ne pas baisser les bras afin de continuer de mériter les attentions des autorités et des populations. Par ailleurs, il faut souligner que c’est le 6 juillet 1999 que la station a émis pour la première fois pour desservir plus de 600 milles personnes au Bénin et autres du Togo et du Nigeria, 4 principales langues, le ifè, le fon, le mahi, le français et d'autres langues telles que : le kotokoli, le peulh, etc. Ce qui a contribué à faire de cette radio un outil incontournable de développement et ce pour le grand bonheur des populations. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !