Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 05:25

Veste avec chemise sous forme de T-shirt, le tout sans cravate, c’est le type d’habillement que les Béninois doivent au Général Mathieu Kérékou. C’en est devenu son signe distinctif. Beaucoup en son temps ont essayé d’adopter ce style d’habillement, ministres comme simples béninois. Aujourd’hui, voir une autre personne en faire autant ne relèverait pas d’une surprise mais que cela concerne le chef de l’Etat même, il y a matière à se poser des questions. En effet, hier lors de l’inauguration du siège de la Cour d’appel de Cotonou, le président Boni Yayi était habillé à la manière de son prédécesseur le Général Mathieu Kérékou, c’est-à-dire veste avec un T-shirt à l’intérieur, donc sans cravate. On l’a connu en costume moderne comme traditionnel, en pyjama, en tenue de sport, en Dt, mais jamais à la manière du Kaméléon. Quelle mouche a piqué Yayi ou qu’est-ce qui a poussé Yayi pour qu’il en vienne à s’habiller ainsi ? Nul ne saurait le dire. Toutefois cette question mérite qu’on s’y intéresse un peu plus car tout changement ou toute innovation émanant d’un chef de l’Etat ne saurait être vu comme un fait anodin. Au contraire, il est le plus souvent le fruit d’une certaine quête. Et c’est en cela qu’il importe de chercher à savoir ce que Yayi recherche en s’habillant à la manière du Kaméléon. Ce dernier serait-il devenu son modèle pour qu’il en vienne à débuter par l’imitation de son habillement ? Une chose est sûre, c’est qu’à l’heure actuelle, Boni Yayi voudrait bien que la divine providence lui fasse un clin d’œil afin que les nombreux problèmes qui lui tombent sur la tête soient vite résorbés pour qu’il puisse se faire une virginité avant d’aborder les échéances de mars 2011. Mais il est à se demander si imiter l’habillement du Général Kérékou suffit seulement à accorder à l’imitateur la grâce qu’a cette personnalité. Certainement car l’habit ne fait pas le moine. Pour que Yayi montre réellement qu’il pense gouverner comme le Kaméléon, il lui faut beaucoup d’humilité, le respect des autres, l’abandon de toute ruse, le sens de l’Etat, le respect des autres institutions de la République, etc, bref faire le Kaméléon.  Tout un processus ; et bien malin celui qui peut réussir cela.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !