Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 07:18

charles-élysée d.

C’est dans le cadre de la commémoration des dix ans de souvenir du décès de Azia Foulératou que le président de la Banque ouest africaine de développement (Boad) s’est rendu à Bassila accompagné des honorables députés Amissétou Affo Djobo, Wallis Zoumarou et bien d’autres cadres et personnalités originaires du département de la Donga. Au domicile de la famille Gomina, après la prière de l’imam, le privilège est revenu à l’ancien ministre Mama Sanni Gomina représentant de la famille pour témoigner toute la gratitude de la famille au président Abdoulaye Bio Tchané pour l’honneur qu’il fait à la famille Gomina. Il lui a, en outre, souhaité plein succès dans ses nouvelles ambitions et a prié et exhorté ses frères musulmans à faire de même afin que Allah permette au président de la Boad de marquer son passage ici-bas. Ensuite, le président s’est rendu chez le roi Atchiba II de Bassila où, il a été reçu en grande pompe par le roi et sa cour puis au domicile de l’imam de la mosquée centrale de Bassila El Hadj Malam Idrissou Bachir. De là, l’impressionnant cortège s’est ébranlé vers le mausolée de feu colonel Alphonse Alley. Après s’être recueilli  devant le mausolée de l’illustre disparu, le président de la Boad a rencontré à quelques encablures des lieux les militants de la coalition Abt 2011 qui l’y attendaient. L’honneur est revenu à Issiaka Moussa président de la coalition communale Abt 2011 de Bassila de planter le décor. Ensuite, le président lui-même a pris la parole. Selon lui :’’il y a deux ans que certains travaillent et il est tant de faire une pause et de projeter l’avenir’’. L’avenir pour lui,’’c’est le peuple béninois, ses préoccupations car on ne peut faire le bonheur d’un peuple sans connaître ses désirs profonds’’. Après ces différentes étapes, cap fut mis sur Manigri le 2ème arrondissement de la commune de Bassila où le président de la Boad s’est rendu successivement au mausolée de l’ancien ministre des travaux publics et des transports feu Ahmed Akobi et sur la tombe du père du ministre où il s’est recueilli. Bassila étant une ville à dominance musulmane où les us et coutumes sont restées intactes, le président Abdoulaye Bio Tchané a dû rendre visite à une série de têtes couronnées et d’imams. Du roi Djaboutouboutou III de Manigri, en passant par le roi Digbèrè Idrissou, roi central de Pénéssoulou au roi Olakoura Abou d’Alédjo où le président a eu un long tête-à-tête avec un collège de 14 chefs de village. Aucun dépositaire de la tradition des 4 arrondissements de la commune de Bassila n’a été occulté. Partout, c’était une liesse et une effervescence populaires sans précédent. A chaque étape, les populations telles des essaims d’abeilles venaient accueillir le président et le porter en triomphe tel un trophée gagné au prix de leur vie. Des chansons étaient improvisées à la gloire et au succès du président de la Boad Abdoulaye Bio Tchané. Les populations joyeuses scandaient et on pouvait entendre distinctement :’’Abt au pouvoir’’, ‘’Abt 10ans’’, ‘’Abt venez nous sauver’’. Le président a également rendu visite à quelques cadres et personnalités de la commune. Du domicile de Agbadè Kadiri, ancien Directeur adjoint de cabinet (Dac) de Abdoulaye Bio Tchané alors ministre des finances sous le général Kérékou où une impressionnante foule l’attendait, en passant par celui de Adam Karim à Pénéssoulou où la jeunesse Abt s’est regroupée au sein du Mouvement des jeunes pour le développement et le respect de la démocratie ( Mjdrd), l’actuel homme  fort de la Boad a fini sa course d’endurance à Alédjo au domicile de l’ancien ministre Dango Nadé indisposé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !