Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 05:21
Ventre affamé n’a point d’oreille. Cet adage semble refléter aujourd’hui la préoccupation de bon nombre de Béninois. Ces Béninois pour qui le quotidien passe avant toute autre chose. Pour eux, le développement de leur pays ne peut commencer que si les actions sociales pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations se multiplient. Ce n’est pas que les gens sont contre les initiatives visant le renforcement des infrastructures mais seulement ils veulent que priorité soit donnée au social. Il s’agit entre autres de l’amélioration du pouvoir d’achat, l’accessibilité des denrées de première nécessité, l’équipement des hôpitaux et autres centres de santé, l’amélioration du cadre de travail dans les écoles et établissements et la réduction du train de vie de l’Etat. Que les innovations du gouvernement ne soient dans ce sens, il y a matière à susciter des grincements de dents au niveau de la population surtout en ce temps de crise morale due à l’affaire Icc-Services. C’est ce qu’il en est de l’annonce vendredi dernier de la construction d’une tour administrative au Bénin. Belle initiative mais qui vient comme un chien dans un jeu de quilles. Plusieurs personnes pensent que cette entreprise est inappropriée. Et les raisons avancées en disent long sur l’état d’âme des Béninois. Parmi les raisons évoquées, il y a le fait que d’abord les comptes du Bénin ne sont pas au beau fixe pour oser se permettre un tel immeuble, c’est-à-dire s’endetter. L’autre chose, c’est que le gouvernement doit œuvrer à renflouer les caisses de l’Etat au lieu de chercher à dépenser le peu disponible. Enfin, la construction d’une tour administrative est mal perçue parce qu’on pense que le gouvernement veut s’en servir comme trophée de campagne à quelques mois des élections présidentielles de 2011. Voilà ainsi évoqués les arguments avancés par certains pour exprimer leur ras-le-bol en ce qui concerne la construction d’une tour administrative. A lire dans nos prochaines parutions le résultat du micro-trottoir réalisé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Société
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !