Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 06:20

Dans le cadre de sa visite d’Etat en France, le Chef de l’Etat, le président Boni YAYI, accompagné de son ministre de l’intérieur, Benoît Assouan Dègla, a reçu en audience ce mardi 8 novembre 2011, Claude Guéant, ministre français de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration. Une nouvelle étape dans l’offensive diplomatique du gouvernement pour renforcer les capacités des forces de sécurité publique.


 « La France a pris bonne note des attentes du Bénin en matière de sécurité et y apportera les réponses appropriées ». Voilà en substance les propos de Claude Guéant qui confirme l’excellente santé de la coopération sécuritaire entre la France et le Bénin et qui augure de futures retombées pour le Bénin. Ainsi, le Chef de l’Etat a été bien inspiré en orientant son ministre de l’Intérieur, Benoît Assouan Dègla sur la piste de la coopération sécuritaire. Certainement que la France aidera le Bénin dans les domaines de matériel roulant et des armes de dernière génération. Le matériel de visée nocturne et des armes légères pourraient renforcer l’arsenal de la police béninoise dans les prochains jours.

En digne collaborateur de Boni Yayi, le ministre Dègla a déjà exploré les pistes chinoise, néerlandaise, allemande avant cette mission en France. Les ambassadeurs de France, des Pays Bas et de la Chine ont tous eu des séances de travail avec le ministre Benoît Dègla, entouré pour la circonstance du directeur de cabinet, du directeur général de la police nationale et du conseiller technique à la sécurité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !