Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 04:59

L’intervention de l’honorable Sam Adambi hier a permis non seulement aux hommes des médias et au peuple béninois de mieux comprendrele bien fondé du bras de fer entre le l’Exécutif et le Parlement au sujet du budget exercice 2011. De ses explications, il faut retenir que ce n’est pas le milliard qui oppose les deux institutions mais plutôt les 99 députés proposés par les élus du peuple. En effet, il a été constaté qu’un problème d’effectif se pose à l’Assemblée de telle sorte qu’un député peut se retrouver dans plusieurs commissions à la fois et aussi que la population a augmenté dans certaines circonscriptions électorales d’où cette proposition. Mais il se fait que ces localités ne sont pas favorables à Yayi. Et c’est ce qui justifie toute la volonté de  l’homme de ne pas voir  ce projet aboutir. Et pour la circonstance, tous les moyens sont  bons pour empêcher  le nombre de députés de passer de 83 à 99. Et pour réussir ce coup, Yayi n’est pas allé loin pour trouver la solution. Il n’a pas hésité à faire appel à la Cour constitutionnelle qui vient de briser une fois encore le rêve des députés. S’appuyant sur ces faits, l’honorable Sam Adambi a dénoncé le comportement de Me Robert Dossou qui au lieu d’être impartial joue le jeu du pouvoir et de Yayi en particulier. Au cours de la conférence, il a tenu à rendre hommage à Elisabeth Pognon et Conceptia Ouinsou pour avoir joué convenablement leur rôle et permettre à notre jeune démocratie de grandir davantage. Au regard des accointances de l’actuel président de la Cour avec le chef de l’Etat et vu les décisions prises par la haute juridiction qui ne sont pas de nature à favoriser un climat politico-social apaisé, le député a souhaité que la prochaine Cour soit confiée à une femme vu qu’il n’est pas toujours aisé de les corrompre. Il n’a pas manqué de rappeler à l’actuel locataire de la Marina d’accepter les résultats des urnes au soir des élections.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !