Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 04:53
r.t. Ça y est ! La commune de Zagnanado est désormais acquise à la cause du prince du changement. Et pour cause, depuis vendredi dernier, à travers une gigantesque mobilisation des filles et fils de tous les Arrondissements de la commune, le maire Phillipe Bognonkpè a gravé Yayi dans la tête de ces populations. C’est désormais clair, les populations de la commune de Zagnanado apportent leur soutien au docteur Boni Yayi. A travers une mobilisation dont il est l’acteur principal, Philippe Bognonkpè a d’entrée de jeu fustigé ce qu’il a qualifié de la politique de diviser pour mieux régner des cadres natifs de la commune qui se sont agglutinés autour du chef de l’état, tels des geckos accrochés au mur et dont les actes ne sont pas de nature à apporter un plus valu à la commune. Le Maire de Zagnanado a ensuite invité le Chef de l’état à siffler la fin de la récréation au sein des fils de Zagnanado qui se retrouvent au sein de la majorité présidentielle en initiant une rencontre au cours de laquelle, il pourra les inviter à taire leurs querelles intestines. Toutefois, vu les résultats élogieux de la FCBE obtenus aux élections municipales dernières, le Maire Bognonkpè a exhorté ses administrés à renouveler leur confiance au premier magistrat du Bénin afin qu’il puisse continuer l’œuvre de développement entamé. Plusieurs messages de soutient provenant des jeunes, des femmes, des sages et autres personnalités ont réconforté le Maire dans son combat pour la réélection fulgurante de Boni Yayi en Février prochain. Au regard de ce qui précède et vu l’engagement et la détermination des populations qui ne cessent ratisser large pour le compte des forces cauris pour un Bénin émergent et qui se sont mobilisées aux côtés de leur maire le week-end dernier, il ne fait plus l’ombre d’aucun doute que le terrain est déjà balisé pour le docteur Boni Yayi qui n’en demandait pas plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !