Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 07:48
aboubakar sangokou Comme c’est la coutume dans les grandes démocraties, Boni Yayi après ses discussions avec le chef du gouvernement finlandais, s’est prêté aux côtés de son hôte, aux questions des journalistes. Actualité oblige, Icc-services a été le plus gros morceau du repas dialectique. Et Boni Yayi en parlant de cette affaire d’affirmer sans ambages que Icc-services fait partie des coups que les politiciens se donnent à la veille des élections. En quelque sorte, une affaire d’importance mineure bien qu’il s’agisse d’un crime économique hors gabarit. Abordant toujours le même dossier, Boni Yayi a déclaré que toutes les mesures pour le remboursement sont déjà prises et le gouvernement est à l’œuvre de concert avec les grandes institutions financière de la place pour que cette histoire soit conjuguée au passé. Et le prince du Changement d’ajouter que son gouvernement a déjà mis aux arrêts toutes les personnes impliquées dans ce dossier. En parlant ainsi, le chef de l’Etat béninois venait de se dévoiler aux journalistes finlandais. Car, ce n’est pas à Yayi encore moins à son gouvernement de mettre les gens en prison dans ce dossier et il ne faut pas nécessairement avoir un DEA en droit pour comprendre que tout ceci relève du pouvoir judiciaire. Sans oublier que Boni Yayi a, dans ce volet, fait économie de vérité puisque d’autres criminels et autres personnes impliquées dans ce dossier se la coulent douce au Bénin comme à l’extérieur du pays. Les journalistes devant le président béninois s’attendaient pour ce qui concerne la nébuleuse Icc-services à des réponses de grande facture qui fassent la part des choses entre la politique et l’économie. Autrement dit que Boni Yayi se désole de la situation et dise la vérité sur ce qu’est réellement Icc-services, là où on en est et la suite qu’on peut espérer. Mais ce ne fut pas le cas, c’est dommage !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !