Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 03:07
Lydia Touré Dégbélo Mathias dit Bokonon lontui, menuisier de son état, était précédemment coordonateur Pdps de l’arrondissement de Ouèdèmin. Une charge à lui confiée initialement par les populations de la région qui sont majoritairement des militants du parti de l’honorable Agoua Edmond. Après avoir expérimenté sa gestion et constaté un certain nombre de dérapages, les populations de Ouèdèmin, membres du Pdps, ont unanimement rejeté sa personne. Plusieurs plaintes ont alors atterri sur la table de leur leader charismatique, l’honorable Edmond Agoua. Celui-ci, en bon père de famille, avait donc depuis 4 mois essayé de contenir les velléités de renvoi du parti de Dégbélo. Ce qui ne se faisait d’ailleurs pas aisément puisqu’il ne se passait pas de jour sans qu’une nouvelle plainte concernant Dégbélo Mathias dit Bokonon Lontui ne vienne assombrir le ciel. Une situation devenue exaspérante pour l’honorable, président dudit parti, mais qui était perçue comme un cas social et un cas de conscience. Le président du parti réfléchissait donc à la meilleure façon de recaser ce coordonateur détesté par tous quand l’homme-même, sentant probablement sa fin très proche, décida de démissionner. Sage décision dirait l’autre, si ce n’est que Bokonon Lontui, pour sauver la face, avait cru bon de fabriquer de faux arguments contre ceux qui l’avaient déjà banni depuis longtemps et celui qui cherchait par humanisme à le recaser. Désormais, on imagine la direction qu’il pourrait prendre dans cette période de marchandage politique. Toujours est-il qu’au regard de son poids politique, il ne pèse même pas l’aile d’un moustique en carême. Il ne saurait donc être une menace pour ses anciens alliés. Au contraire, c’est une épine de moins dans les pieds de l’honorable Agoua. (LBL,08/09/2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !