Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 06:21
(Yayi reçoit une douche à l’Omo et à l’eau de Javel) Comme nous l’annoncions hier monsieur Aboubakari Aboudou a définitivement fait dos à Boni Yayi dont il fut l’un des stratèges politiques au moment de son élection en 2006. Ci-dessous, l’intégralité de sa lettre de démission qu’il a adressée à Boni Yayi le 31 août dernier. Une lettre qui a le mérite de dire tout haut à Boni Yayi ce que tout l’entourage rumine très bas le temps de lui planter un couteau dans le dos parce que fatigué de le supporter. Lisez plutôt la lettre pour comprendre que si le mémo du ministre Lawani a lavé Yayi à ‘’l’Omo Clean’’, cette lettre de démission vient de le brosser à l’Ajax et à l’eau de Javel, La Croix. REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité - Justice - Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE NjRef:017/PR/ CT-CCEPD Cellule de Contr61e de l'Exécution des Projets de Développement (CCEPD) Cotonou, le 31 Août 2010 Le Conseiller Technique, chargé de la Cellule de Contrôle de I’ Exécution Projets de Développement A Monsieur Ie Président de la République, Chef de I'Etat, Chef du Gouvernement. OBJET :Ma démission du poste de Conseiller Technique, chargé de Cellule de Contrôle de l'Exécution des Projets de Développement. Monsieur le Président de la République, Je viens par la présente vous faire part de ma démission du poste de Conseiller Technique chargé de Cellule de Contrôle de l'Exécution des Projets de Développement à compter de ce jour Mardi 31 août 2010. , Cette décision est motivée par les raisons suivantes : Un déficit d'accompagnement de votre part qui a entrainé non seulement la banalisation de la CCEPD à travers la création de commissions parallèles exerçant les mêmes attributions mais aussi et surtout la non implication de la CCEPD lors de vos visites de chantiers et des nombreuses tournées gouvernementales de suivi des projets ; Le manque total de contact entre votre Haute Autorité et son Conseiller Technique que nous sommes depuis notre prise de fonction il y a quinze mois et ce malgré nos innombrables tentatives. Et c'est avec grand regret que nous retrouvons les fiches que nous vous adressons dans les mains de certains de nos collègues; Le blocage des propositions que nous avons faites pour l’amélioration de la conduite des projets de développement. En effet, deux (02) communications initiées dans ce sens depuis août 2009 sont restées sans suite. Cependant certaine des recommandations qui y sont contenues sont mises en œuvre sans notre implication. Nous pouvons citer comme exemple, la nouvelle orientation qui consiste à impliquer les mairies dans la mise en œuvre et le suivi des projets. Le manque criard de moyens de travail: pas matériels roulants, pas de ressources humaines, pas de dotations subséquentes de ressources budgétaires, insuffisance de ressources humaines ... Cette situation perdure malgré nos nombreux plaidoyers ct propositions de solution pendant que des structures nouvellement créées sont pourvues par les services de l'intendance. Face à tout ce qui précède, nous avons fini par nous rendre compte, que c'est notre personne qui pose fondamentalement problème. Cependant depuis mai 2009, avec la nouvelle orientation que nous avons donné à cette structure, beaucoup de résultats ont été obtenus dont entre autres : • la redynamisation de la CCEPD /PR ; • l'organisation effective des tournées ordinaires sur toute l'étendue du territoire; • l'identification des chantiers en difficulté et la recherche permanente des mesures correctives; • l'alerte des autorités à divers niveau sur la nécessité d'achever les nombreuses réalisations en cours en 2010 au lieu de lancer de nouveaux projets (et cela depuis Août 2009) ce qui a abouti à la création d'une commission sur le PIP dans laquelle la CCEPD /PR n'est pas représentée; • l'élaboration d'un plan stratégique de renforcement des capacités de la CCEPD /PR et d'un plan de communication, Nous espérons vivement que notre successeur qui aura certainement de meilleures conditions de travail pourra continuer les nombreuses initiatives que nous avons ébauchées. Recevez, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute Consideration.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !