Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 07:14

Après analyse de la situation au sujet du changement des comportements du chef du Changement, Boni Yayi, et surtout en réplique au communiqué final issu de la rencontre de quelques maires de l’Atacora-Donga qui clamaient leur soutien à Boni Yayi, les élus locaux de 06 départements veulent prochainement convoler en justes noces  avec Abdoulaye Bio Tchané.  C’est le premier adjoint au maire de Kouandé, Imorou Phataou, dont la position contre les dérives autocratiques  de Boni Yayi est des plus virulentes qui a initié le projet.  Selon lui, l’heure est arrivée pour le Bénin de choisir un conducteur lucide, capable de maîtriser ses émotions et doté de qualités de visionnaire pour gérer le pays et lui éviter le gouffre dans lequel il plonge actuellement. Aussi, prépare-t-il un grand ensemble composé d’adjoints aux maires,  de chefs d’arrondissements et conseillers communaux et municipaux pour travailler à sauver le Bénin des mains d’un Boni Yayi  qui prend la vengeance, les règlements de compte pour des versets bibliques. Car, nombreux sont les élus locaux qui se sont sentis trahis et déçus quand ils ont appris que Boni Yayi a ordonné  le blocage de tous les paiements au profit du bienfaiteur de leurs communes respectives El Hadj Ibrahim Salifou alias Sasif. Ils ne comprennent pas pourquoi certains maires réunis récemment à Natitingou ont pu convenir de soutenir un tel homme. Le développement d’une Nation passe par une meilleure distribution des ressources dans une équité qui favorise les plus méritants. Toute peine mérite salaire et c’est une grosse injustice que de priver un citoyen béninois de ses droits sous prétexte qu’il ira doper les capacités du probable candidat aux prochaines élections présidentielles, Abdoulaye Bio Tchané. C’est donc pour barrer la voie  à cette vilaine manière de voir les choses que sous peu, une grande association d’élus locaux sous la houlette de Imorou Phataou naîtra pour soutenir une autre personne que Boni Yayi. Les préparatifs ont déjà commencé et les admissions se font déjà massives comme pour dire à Yayi qu’en cherchant à fatiguer  Sasif, c’est tout le Septentrion  qu’il aura à dos.

 

Aboubakar takou

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !