Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 06:42
(On se croirait avec les Bobodiouf) Boni Yayi en jogging ; c’est l’image qu’a voulu montrer le président de la République le week-end écoulé. Tel un préparateur physique ou entraîneur local des Ecureuils, le chef de l’Etat a voulu jouer à la sobriété en allant à la rencontre des populations de la commune de Malanville lors de sa visite de la rizerie de la dite commune. Et cela n’est pas passé inaperçu auprès des populations pour la plupart des cultivateurs. Si ce style d’habillement de Boni Yayi peut être assimilé comme une manière de se rapprocher des populations, d’être plus à leur contact, on se demande si réellement l’objectif a été atteint. En effet, à l’orée de mars 2011, rien ne se fait gratuitement, tout se fait avec des visées électoralistes. Par ailleurs, ce qui a été l’objet de toutes les attentions a été les membres de la délégation présidentielle. En effet, des proches de Boni Yayi ont voulu faire de même et c’est là que la scène a été déplorable. Les populations avaient tous les yeux rivés sur ces proches de Boni Yayi parce que l’admiration qu’ils suscitaient était à la limite de la dérision. Elles étaient surprises de voir des gens de cette trempe s’habiller comme des culs-terreux. De la tête aux pieds ou vice versa, il y avait de quoi faire pouffer de rires les pauvres populations dont la seule équation à résoudre est de trouver une solution pour remplir leur ventre. Par ailleurs, ce qui a poussé certaines personnes à se demander à quoi servent les sommes exorbitantes que gagnent ces cadres d’une autre trempe. Bref, c’est à croire que Boni Yayi a cru devoir s’entourer de clowns pour se rendre dans cette commune afin de faire rire ces populations frappées par les intempéries. Au moins, pour une fois, les populations n’étaient pas obligé d’aller au cirque pour rire car ce sont les clowns qui se sont déplacés vers eux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !