Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 04:44

L.Y

Comme on a l’habitude de le dire, le malheur des uns peut fait le bonheur des autres. La preuve alors que les populations peinent inefficacement à régler le problème de l’inondation, le chef de l’Etat, Boni Yayi,  trouve en cette situation une occasion pour réussir son opération de charme. Tel un pêcheur content de l’abondance certaine de poissons dans les eaux, le premier des Béninois depuis quelque temps prend du plaisir à aller rendre visite aux populations excédées par les inondations.  Par un tel acte, l’homme fort du Changement compte impacter les victimes en cette veille des présidentielles qui s’annoncent difficiles et haletantes pour lui. Mais sachant que l’homme politique dans toutes ses actions vise le grand nombre, on est en droit de penser que Boni Yayi pour une bonne pêche a besoin de voir beaucoup de localités du pays sous l’eau. La preuve à Bétérou, à Karimama  comme à Malanville, après un survol des zones inndées en hélico, le chef de l’Etat n’a pu s’empêcher de prendre son bain de foule habituel  afin de prouver à ceux qui ont fait le déplacement qu’il reste le même Boni Yayi de la veille des élections de 2006 . D’ailleurs, le style de pyjama et de casquette illustre très bien le fait que Boni Yayi est en campagne électorale nautique. Seulement, on se demande si les fruits tiendront la promesse des fleurs car avant lui, les autres aussi n’ont pas croisé les bras et peut-être font mieux que ça. A Malanville par exemple, les patrons des lieux ne se sont pas contentés d’une simple balade en hélico mais ils y sont allés passer des nuits avec les leurs et Dieu seul sait ce qu’ils se sont dit et tout ce qu’ils ont fait comme plan pour la conjugaison du Changement au passé.   

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !