Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 04:27

A l’occasion de la fête du 1er Août, le président Boni a prononcé un discours. Un speech plein de sens qui  jette les bases d’un Bénin prospère dans les 50 années à venir. Plus qu’un discours, c’est la teneur même de la Refondation qui a été dévoilée au grand jour.  Pour réussir ce pari, le chef de l’Etat mise sur les femmes qui font plus de la moitié de la population et sur la jeunesse qui constitue l’avenir. Pour les jeunes, il sera mis en place  un programme de développement de l’économie numérique afin de les aider à trouver des débouchées professionnelles, le lancement bientôt d’un corps national des jeunes volontaires pour le développement, le renforcement des activités physiques et sportives en milieux scolaire et universitaire ; l’institutionnalisation d’un dialogue à travers des consultations périodiques et par l’organisation cette année d’un dialogue national avec la jeunesse en vue d’aboutir à l’adoption d’un pacte autour des principes, des grandes orientations et des axes relatifs à leur avenir.  Concernant les femmes, la politique de microcrédits aux plus pauvres sera poursuivie et élargie à un plus grand nombre de bénéficiaires.  Les réflexions de l’institut de la femme seront mises à contribution pour « mieux identifier les actions en leur direction et les pousser à la rencontre de leur destin » ; la mise en œuvre du principe de la parité absolue pour les fonctions électives et leur nécessaire implication dans le processus économique. Conscient de ce que tout développement passe par des réformes agraires, le chef de l’Etat réaffirme son attachement à la Révolution agricole et à la coopération sous régionale. Pour  concrétiser ces réformes annoncées, l’accent sera mis sur l’intensification de la coopération avec l’hinterland fondamentalement à travers l’amélioration des transactions avec le Niger à travers la modernisation et l’extension du réseau ferroviaire ; mais aussi l’amélioration du réseau routier et la mise en place d’un réseau aérien. Ce marché constitue d’ailleurs une cible économique pour Boni Yayi. Le développement des infrastructures de route, d’autoroute, d’un second port en eau profonde, du chemin de fer, de ports secs, d’aéroports, de transports fluvio-lagunaires sont des préoccupations capitales pour le Dr Boni YAYI qui compte sur le partenariat public-privé dans le cadre d’un processus gagnant-gagnant. La création imminente d’une agence de la mécanisation agricole et d’une autre chargée de l’aménagement des périmètres hydro-agricoles ; la création d’entreprises agricoles pour appuyer une politique de réinsertion des jeunes financées par une banque agricole à installer sur la base du partenariat public-privés, des réflexions déjà très avancées pour apporter des solutions durable à la question de la rareté ou de l’insuffisance de la pluviométrie, conséquences du réchauffement climatique). Enfin, le président Boni Yayi veut promouvoir un dialogue social franc et compte créer un Conseil national de dialogue pour promouvoir les échanges entre les diverses couches sociales, les partenaires sociaux à qui le Président demande une trêve sociale, au regard des efforts consentis par la nation. A ce sujet, il a l’intention de mettre  à contribution les anciens Présidents de la République. Pour une fois encore, le président Boni Yayi a démontré à la face de la Nation son vœu cher de faire du Bénin un pays émergent d’ici quelques années.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !