Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 01:40

(Des tonnes de produits distribués)

Suite aux dernières pluies qui se sont abattues sur  l’ensemble du pays lors de la saison pluvieuse, à l’instar des autres communes du Bénin, celle de Karimama a été sérieusement inondée avec la particularité que les eaux ont fait de sérieux dégâts. Du bétail aux surfaces cultivables en passant par les habitations,  greniers et autres récoltes, rien n’a été épargné. Du coup l’alerte est devenue maximale. Ne pouvant rester insensible au cri de détresse des populations de cette ville, le président de la République y a récemment effectué une descente pour  d’une part leur témoigner sa compassion et d’autre part les rassurer de ce que le gouvernement du Changement allègera leurs souffrances. Ainsi comme pour joindre l’acte à la parole, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Martial Sounton s’est rendu hier lundi à Karimama, ceci non pas pour  faire des discours mais les bras chargés de vivres et divers produits. Pragmatique, le ministre Sounton a juste déclaré : ‘’Au nom du président de la République, le docteur Boni Yayi et son gouvernement, je vous remets ce jour, lundi 06 septembre 2010 ces dons’’avant de procéder à leur remise aux populations sinistrées. Une approche fort simple mais très efficace vu la façon dont les bénéficiaires l’ont accueilli. C’était comme s’il a toujours été près d’eux. Mais au fond, cela n’étonne guère quand on connait l’unanimité qui est faite autour de lui au sein du ministère où les agents ne cachent pas leur joie de travailler avec le ministre Sounton. Dans une ambiance comme celle qui prévaut actuellement au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, c’est une évidence que les résultats soient au rendez-vous. Pour preuve, on a vu comment les forces de l’ordre ont mis en déroute les bandits lors du braquage qui a eu lieu la semaine écoulée à Sèmè-Kraké. Mieux encore, on a vu la fermeté avec laquelle le ministre Soutoun a réagi suite au Sms envoyé par l’opérateur Mtn a envoyé à ses clients afin de les informer  d’un autre braquage qui aurait lieu au même endroit. Avec le ministre Martial Sounton à l’Intérieur, les Béninois peuvent se sentir en sécurité ainsi que leurs biens. Dans son style innovant qui ne fait pas du bruit mais s’avère très efficace et efficient,  le ministre Sounton gagne en estime au sein de la population béninoise tant il les rassure.

Liste des dons faits aux populations de Karimama

Après l’inondation dont les populations de Karimama ont été victimes, la visite du ministre Sounton ne pouvait pas mieux tomber surtout que nous sommes à quelques semaines de la rentrée scolaire. Les dons faits aux populations sinistrées de Karimama sont évalués   à  24.000.000 et sont composés de plusieurs lots. Il s’agit de :

100 nattes

500 moustiquaires imprégnées

100 couvertures

500 sacs de maïs

05 tonnes de riz

132 cartons de boîtes de conserve

100 bidons d’huile végétale

10 paquets de feuilles de tole

28 balles de fripperie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !