Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 05:47
(Depuis hier, les deux(02) villes balaient les cendres du Changement) Eric Tchiakpè Depuis déjà plusieurs mois, chacun des candidats, aussi petit soit-il, se bat pour séduire les futurs électeurs. Bien que nous soyons a plusieurs jours de l’ouverture officielle de la campagne, chacun à sa manière, essai de rallier à sa cause tout ceux qui peuvent encore l’être. Le Président de la République jouissant du privilège de son siège, plus que les autres, nous envoie presqu’en boucle les images de ses partisans scandant son nom par le biais de la télévision nationale. C’est ainsi que, nous avons pu voir à la télé, une foule de personnes apparemment enthousiastes, derrière un député mouvancier, susciter la candidature de Boni Yayi dans la ville de Parakou. La vue de cet extrait passé à l’Ortb, et la masse déplacée, pouvait convaincre plus d’un que l’affaire était déjà dans le sac et Yayi est indétrônable à Parakou. Pour ceux qui ne sont pas allés dans la cité des Kobourous et qui ont dû se contenter des images passées à l’Office de Radio Télévision béninoise, c’est presqu’une vérité incontestable, puisque les images d’une foule immense et compact ont été montrées. Mais hélas, cela ne suffit pas à gagner une élection Présidentielle. Il en faut plus. Surtout il ne pas se faire d’illusions, tant qu’on n’est pas allé sur le terrain, on peut bien prendre des vessies pour des lanternes. Il a fallu que Abdoulaye Bio Tchané descende à Parakou, pour comprendre une fois de plus, que les déclarations des pros Changement faisant état du choix de Parakou pour Yayi, n’était que du pipo, du vent et du bagout des bas étage et que la ville voulait dire son mot. En tout état de cause, hier, Abt a quant à lui compris qu’il avait une énorme place dans le cœur des populations de la ville donc un avantage certain sur le Président qu’on tentait de faire passer pour le boss du coin. C’est par un cortège de plus de 50 véhicules et une haie d’environ un kilomètre que Abdoulaye Bio Tchané est rentré dans la ville de Parakou en provenance de N’dali où il s’était déjà occuper à démythifier Boni Yayi. Un accueil chaleureux qui était au delà des attentes et de l’imagination des Parakois eux-mêmes. Il faut dire que très tôt, aux aurores, le chef de l’Etat lui-même est venu en personne payer les femmes regroupées dans différentes associations, afin qu’elles ne sortent pas et qu’elles boudent l’arrivée de Abt dans la ville. Une tentative infructueuse, puisqu’elle n’a rien donné. Sinon qu’elle a rappelé à Yayi Boni lui-même, qu’il a du souci à se faire, beaucoup de soucis même. Ainsi en l’espace de deux jours, le dispositif anti-Abt mis en place par les pros Yayi, dans le nord du Bénin, a volé en éclats par le fait d’une simple tournée. Après le verrou des rois briséa par la bénédiction du roi le plus influent du septentrion, le roi de Nikki, c’est l’adhésion de la ville la plus importante du nord Bénin qui vient boucler cette tournée de Abt. Il faut saluer la détermination des hommes comme Sam Adambi, Al Hadji Sasif qui malgré l’adversité ont su faire basculer la tendance en faveur de Abdoulaye Bio Tchané.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !