Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 04:37

Frédéric Adounvo

On a coutume de dire que l’histoire ne se répète pas. Mais des choses peuvent arriver et seront semblables. Dans le cas d’espèce, le conflit Libyen et celui qu’a connu la Cote d’Ivoire il y 5 mois sont superposables sur plusieurs points. On peut citer le soutien militaire et médiatique de la communauté internationale à un camp en conflit, la libre interprétation des résolutions de l’Onu etc. Mais la chose qui nous intéresse ici est la complicité manifeste des occidentaux de la vertueuse communauté internationale à couvrir sinon à adopter l’omerta face aux crimes de leurs poulains en Libye comme en Côte d’Ivoire. Dans ces deux pays les exactions et autres crimes de sang commis par les Frci et le Cnt ne sont pas relevés et dénoncés. On remarque ainsi une justice internationale à deux vitesses. Face aux adversaires et autres présidents que les Etats Unis, la France et les autres n’arrivent pas à sentir, on note une surexposition des crimes que ceux là commettent ce qui sert de prétexte à une condamnation internationale et comme le plus souvent maintenant, une intervention armée. Il est alors clair que la cour pénale internationale et son procureur Louis Moreno ne sont que des pions aux mains des pays développés. Ceci étant, on peut de façon légitime se poser des questions sur les réelles motivations de la communauté internationale. On peut alors dire sans ambages que cette glorieuse et immaculée communauté internationale n’est aucunement intéressée par le bien être des peuples Africains. Sinon Alassane Ouattara et le Chef du Cnt Libyens devraient déjà faire l’objet d’une procédure de mise en examen de la part du procureur maison des présidents Africains déchus. Face à cette montagne instituée en logique il faut juste souhaiter que les présidents Africains jouent au moins le jeu de la démocratie et se soucient du développement de leur peuple.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !