Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:31

Depuis quelques semaines, des rumeurs persistantes font état de ce que le franc Cfa sera à nouveau dévalué à compter du 1er janvier 2012. De 650 FCfa, l’Euro passerait à 1000 Fcfa. Selon les mêmes sources, c’est pour porter l’information à ses homologues de la zone Uemoa que récemment, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a effectué une tournée dans la sous-région. Il n’y a jamais de fumée sans feu, indubitablement, il y a quelque chose qui se prépare contre les pays ayant en commun le franc Cfa. Ce qui semble donner un cachet officiel à la rumeur est que depuis que l’information circule, aucun des partis concernés, c’est-à-dire la France ou le Bénin n’a daigné réagir pour démentir ou confirmer la rumeur. Jusque-là, Porto-Novo et Paris font la politique du singe. On fait comme si de rien n’était. Une attitude contraire à leurs habitudes où à la moindre incartade, c’est des communiqués qui fusent de toutes parts pour rétablir la vérité. A titre d’exemple, quand la première visite du chef de l’Etat à son homologue français avait été avortée, la presse locale avait laissé entendre que Sarkozy aurait refusé de recevoir Boni Yayi tout simplement pare ce qu’il ne le blairait plus. Après la publication de cette information, la réaction de l’ambassade de France près le Bénin ainsi que celle du gouvernement béninois a été prompte. Les deux partis ont rétabli la vérité. Chose curieuse dans le cas actuel, personne ne réagit. Ce qui laisse croire que loin d’être des rumeurs, l’information relative à la dévaluation du franc Cfa est certainement fondée. Le silence observé jusque-là, fait partie intégrante de la stratégie choisi pour faire passer la réforme telle une lettre à la poste. Comme la crise économique secoue la France, il faut bien qu’à son tour, la ‘’Gaulle’’ se défoule sur quelque chose. La cible est bien trouvée, l’Afrique et son Cfa.

Georges godwill

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !