Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 05:23

Ernest latoundji (Coll)


Les prochaines joutes électorales approchent à grands pas et chacun des états-majors affûtent leurs armes pour aller au front. Ne pouvant se déroger à ce qui est actuellement la règle, les Forces unies pour le progrès et la solidarité (Fups) avec à leur tête la député Sofiath Shannou, marraine de l’événement ont organisé le  samedi dernier sur l’esplanade de l’Assemblée nationale un géant meeting.  Nombreuses étaient les personnalités politiques de la mouvance présidentielle qui ont pris part à cette démonstration de force sans oublier les militants et sympathisants qui ont pris d’assaut l’esplanade du Palais des gouverneurs. Pour la présidente du comité d’organisation Madame ONIFADE Sofiatou, c’est ce samedi que la formation politique FUPS a choisi pour procéder au lancement  officiel  de ses activités afin de réussir le pari, celui de faire réélire le président Boni Yayi. Aussi pour convaincre les populations de ce que Boni Yayi est le meilleur choix. Elle a rappelé  les nombreuses réalisations  du prince du Changement depuis son accession à la magistrature suprême en 2006. A l’en croire, Porto-Novo lui doit la majestueuse  salle  de conférence de la préfecture de Porto-Novo, le somptueux boulevard  du cinquantenaire, la double voie ou encore la place du développement. C’est fort de tous ces actes de développement que le mouvement Fups compte travailler dur sur le terrain afin qu’il soit réélu en février prochain. Pour l’honorable Sofiath Shannou, marraine de l’événement, l’heure n’est plus à la duperie car les réalisations sont là et il faut  en tenir compte pour choisir le meilleur des candidats.  Elle a poursuivi en disant que  le docteur Boni Yayi n’a plus de  promesses électorales à faire mais plutôt un bilan à défendre devant le peuple qui l’a élu et c’est pourquoi elle demande à ses militants de ne pas céder aux chantages et de travailler à sa réélection pour qu’il achève l’œuvre qu’il a commencé depuis 2006. A la fin de la cérémonie, l’honorable Sofiath Shannou a distribué 14 motos à certains militants du parti afin que ceux-ci aillent dans les hameaux les plus reculés de la capitale annoncer la bonne nouvelle.     

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !