Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 02:07

Assignation du chef de l‘Etat devant la Haute de cour de justice, affaire Cen-Sad, affaire Icc-Services, coupures des fréquences de Rfi, les élections de mars 2011, ce sont quelques-unes des questions abordées hier dimanche 15 Août 2011, par le député G13, Sacca Fikara, invité de l’émission dominicale de Canal 3, Zone Franche. Il était question pour lui de s’exprimer sur l’actualité nationale. Interrogé sur les relations qu’il entretient avec le chef de l’Etat, Boni Yayi, et que les journalistes n’ont pas hésité à qualifier de désamour. Pour lui, élu à 75% du suffrage exprimé, on n’a pas besoin de sondages pour savoir que le président Yayi n’est plus sans cette marge. Il a parlé des propos tenus par le chef de l’Etat en mars 2008 à Adjohoun, commune du député, et qui l’ont amené à prendre ses distances avec celui-ci et surtout à regretter d’avoir appelé à voter pour lui. Plus le temps avance, plus on constate que les fautes sont graves, a-t-il ajouté pour développer la gestion du pays faite par Boni Yayi. Abordant la question de l‘assignation du chef de l‘Etat devant la Haute de cour de justice, le député a affirmé qu’il y a des points par rapport à l’affaire Cen-Sad que seul le chef de l’Etat ne peut clarifier. Et que le ministre qu’il envoie devant la Haute de cour de justice ne saurait fait. C’est en cela qu’il a parlé du bradage qui a été fait des domaines de l’Etat pour l’organisation de la Cen-Sad et qu’aucune enquête de l’Ige de Alidou Koussé n’a abordé. A le croire, c’est de la diversion que le chef de l’Etat est en train de faire en envoyant Soulé Mana Lawani devant la Haute cour de justice rien que pour le volet Cic car, a-t-il déclaré, il y a 9 autres rubriques qui ont fait perdre à l’Etat béninois plus de 37 milliards. L’autre chose sur laquelle il s’est longuement prononcé, est l’affaire Icc-Services qui défraie actuellement la chronique. A ce propos, il a dit que  le chef de l’État ne peut dire qu’il n’a pas une part de responsabilité dans cette affaire puisque selon lui, il y a eu des éléments d’avertissement pour l’informer de ce qu’il y a quelque chose qui cloche au niveau de Icc-Services. Concernant la gestion qui est faite de cette affaire par le gouvernement, tout en déplorant le refus de contradiction, d’expression de l’opposition, il a salué les saisies et autres limogeages comme celui du ministre Armand Zinzindohoué. Cependant, il a ajouté qu’il ne faut pas rester en périphérie mais qu’il faut aller en profondeur. Par ailleurs, il a déclaré qu’une bombe est en attente et que c’est à partir d’octobre qu’elle va exploser avec les parents ayant investi dans Icc-Services qui vont réclamer leurs dus pour l’achat de fournitures et les paysans pour la préparation de leurs futures cultures. Après ses interventions sur la coupure de la fréquence de Rfi, de loi particulière sur les élections, sur son candidat Adrien Houngbédji, et Bio Tchané, il a évoqué la situation du G13 qui selon lui n’a pas 3 tendances mais 2 plutôt. Aussi a-t-il déclaré que le G13 qu’on considère comme un groupe parlementaire ne s’est aussi bien porté qu’auparavant et qu’il se réunit même demain, mardi 17 août 2010, pour se pencher sur l’actualité nationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !