Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 03:32
jean kpingla L’affaire Bernard Madoff à la béninoise, l’affaire Icc-Services, continue toujours avec son lot de surprises. Alors que le rapport de la mission du Fmi qui vient d’être déposé et que la presse en fait écho, montre l’implication ô combien importante du gouvernement du Changement, c’est à une autre situation que le peuple béninois et en particulier les spoliés des structures illégales de placement d’argent devront désormais faire face. il s’agit du nouveau sort que l’on est en train de réserver à l’un des mentors de cette escroquerie à grande échelle aux côtés de Emile Tégbénou et que la justice n’a pas encore entendu pour en situer les responsabilités, Guy Akplogan. Alors que beaucoup de soupçons pèsent sur lui à propos de ses accointances avec ce dernier, le président Boni Yayi serait en train d’offrir une évasion sanitaire à Guy Akplogan afin que celui-ci continue de garder le silence, qu’il ne fasse pas des déballages pouvant faire couler le système Yayi à quelques encablures des échéances majeures de mars 2011. Pour couronner le tout, le dépositaire de l’escroquerie à grande échelle, Icc-Services, ferait actuellement le ‘’faux malade’’. Un subterfuge pour évoquer une évacuation d’urgence et faire croire aux populations qu’il faut cela pour préserver les chances de jugement de celui qui a été à l’origine du malheur des milliers de familles béninoises. Avec cette stratégie d’évacuation sanitaire de Guy Akplogan, Boni Yayi afficherait sa volonté de protéger réellement cet homme alors que rien de positif n’est pas en train d’être fait à l’endroit des déposants spoliés qui jusque-là, ne savent pas sur quel pied danser. Une chose est sûre, c’est que le peuple ne peut accepter cette décision car ils sont nombreux à vouloir d’un Akplogan agonissant voire mort qu’évacué.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !