Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 07:33

Le mercredi 30 novembre dernier, les députés Edmond Agoua et Cyriaque Domingo étaient au cabinet du chef de l’Etat. Objectif, déclarer leur  appartenance  à la famille mouvancière  et représenter le gouvernement sur les parcs de véhicules pour l’application de la décision prise à cet égard. Mais, quelque chose ne tourne pas rond.

 

Prosper VONDJEHOUNKO (Stag)

Dans l’essentiel à retenir de la visite des députés Agoua et Domingo au chef de l’Etat le mercredi 30 novembre dernier, on peut comprendre l’appartenance de ces deux hommes, autrefois de l’opposition, à la mouvance présidentielle et l’application de la décision prise par le gouvernement sur les parcs de véhicules d’occasion en transit puisqu’ils représentent aussi des gestionnaires de parcs. Une initiative qui n’a étonné personne pour la simple raison que ceux-ci ne sont pas les premiers à changer de camp. Mais, là où il faut se poser des questions, c’est que,  un peu moins d’une semaine après cette visite, l’accord selon le fait que les gestionnaires vont respecter la décision du gouvernement doit attendre encore avant de rentrer dans sa phase active. Ce qui n’est du goût du gouvernement. C’est ainsi que le ministre de l’économie maritime Jean-Michel Abimbola  et son homologue de l’économie et des finances Adidjatou  Mathys ont sorti un communiqué  de presse rappelant ces gestionnaires à l’ordre sinon que l’agrément du gouvernement sera retiré sans délai ni préavis. Ceci porte à croire que les deux honorables ne seront pas utiles au chef de l’Etat dans ses reformes. Leur adhésion à la mouvance semble un jeu et quiconque connait nos hommes politiques, pourrait croire que Agoua et Domingo veulent prendre par Boni Yayi pour atteindre d’autres objectifs. Le gouvernement doit tirer leçon de ce premier comportement des deux hommes. Tout ce qui brille n’étant pas de l’or, Agoua et Domingo ne sont pas forcement avec le président de la République comme ils l’ont affirmé. Boni Yayi doit savoir prendre les reconvertis dans son camp sinon, il sera, lui-même la cause de l’échec de ses reformes car, lui seul, aura du mal à tirer les gros poissons qui viennent dans son filet de pêche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !