Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 02:58

Romuald Tchoukpa

Décidément il est des hommes, des collaborateurs dans l’entourage immédiat du Chef de l’Etat qui œuvrent au quotidien pour son échec en 2011. N’étant pas meneurs d’hommes et très peu expérimentés dans le domaine politique, ces derniers du fait de leur amateurisme, n’ont de cesse à travers leurs actes, de faire des mécontents et des aigris vis-à-vis du régime du Changement et de son chef, le Dr Boni Yayi. C’est le cas entre autres exemples, du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Michel Sogbossi qui le week-end dernier, a rassemblé autour de lui et ce à la place publique de la mairie d’Aplahoué, quelques individus, environ une trentaine, histoire de procéder à la mise sur pied du cadre de concertation de la majorité présidentielle (Ccmp) du Couffo. L’homme aura ainsi mis de côté les hommes les plus efficaces et à même de contribuer à la réussite de la mission à lui confiée, privilégiant du coup les nains politiques, proches, amis et autres farceurs de la localité. Entre autres propos, le fameux ministre aurait laissé entendre que « la mission sera dure mais facile si la volonté y est ». Comment peut-on s’entourer d’incapables, de novices, d’inexpérimentés, et espérer des résultats satisfaisants ? Il faut être ministre du Changement pour oser avoir de telles espérances. En tout cas, le chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi, s’il tient ne serait-ce qu’un tout petit peu à conserver son fauteuil présidentiel à l’issue du scrutin électoral de mars 2011, ferait mieux de se débarrasser des collaborateurs qui ne font pas du tout le poids, même pas dans propres leurs localités. Cela lui serait d’un très grand secours car l’heure est grave et il faut pour mobiliser l’électorat, des hommes capables, des hommes de terrain et fins stratèges politiques. A bon entendeur….

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Société
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !