Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 05:59

Arnaud koumondji

Comme annoncée par le superviseur de la Cps/ Lépi Arifari Bako sur le plateau de l’Ortb le mardi dernier, la journée de réflexion et de dialogue social sur le processus de réalisation de la Liste électorale permanente informatisé (Lepi) s’est réellement tenue hier au palais des congrès dans la salle bleue. Au cours de cette journée, Arifari Bako, superviseur général de la commission politique de supervision(Cps), son staff et la Mirena  ont présenté les résultats des deux premières phases du processus à savoir la cartographie censitaire et le recensement porte-à-porte. Les experts de la Mirena, de l’Insae et du Cenatel(centre national de télédétection) qui sont les organismes techniques du processus étaient présents à la cérémonie. A ce collège technique s’ajoutent les membres de la société civile, Fors Lépi, le cadre de concertation des confessions religieuses, le  Haut Commissariat pour la gouvernance concertée et bien d’autres personnes invitées à cette  journée. Après la présentation des résultats, étant donné qu’il s’agit d’une journée de réflexion, le débat a été  ouvert afin que chacun se prononce et fasse part de ses inquiétudes si éventuellement il y avait des irrégularités. A cet effet, la question des villages fictifs et les problèmes de cartographie qui avaient fait couler beaucoup d’encre et de salive, ont été élucidés et tirés au clair. Après les diverses interventions,  les résultats ont été validés par tous les acteurs à la cérémonie sauf  les membres de l’opposition régulièrement invités mais absents. Ainsi donc de manière consensuelle les résultats de la Commission politique de supervision et  de la  Mirena ont été adoptés par tous et tous ont donné leur accord pour le démarrage de la troisième phase du processus, celle de l’enregistrement biométrique. Vu la clarté  du résultat, l’assistance a déploré l’absence de l’opposition  et fait des recommandations  pour la bonne poursuite du processus. C’est dans cette logique que le Haut Commissariat pour la  gouvernance concertée a été invité par l’assistance à poursuivre le dialogue pour le bon fonctionnement  du processus de la Lepi gage d’un bon déroulement des élections.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !