Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 01:42

Tout juste après la vulgarisation de son mémorandum par la presse locale, Rfi pour équilibrer l’information relative à l’affaire Cen-Sad à la suite des propos de Hountondji qui agissait au nom de Yayi, a tendu le micro à Soulé Mana Lawani. A peine la radio diffusait-elle les propos de l’ancien ministre de Yayi que  certaines radios du Sénégal, Sud-Fm et la radio Youssouf N’dour ont appelé Lawani pour avoir  elles aussi  ses propos. Mais c’est sur la Radio Rfm que l’ancien ministre des finances a donné sa plus longue interview. Au même moment, Me Boucounta Diallo, l’équivalent en Afrique de Me Verges en France qui intervenait sur une affaire sur Bbc s’est vu interroger sur le cas Mana Lawani dans l’affaire Cen-Sad. Tout de suite, le brillant avocat a décortiqué la situation pour montrer que son client n’était coupable d’aucun chef d’accusation dans cette affaire. Toutes les radios sénégalaises après la diffusion de l’élément se sont rué sur l’avocat pour avoir sa version et avoir une idée de la défense qu’il fera de ce dossier. Que cela soit de la Belgique, de la France, des Etats-Unis et surtout de l’Arabie Saoudite, les téléphones de l’avocat n’ont de cesse de sonner, chacun voulant s’imprégner du dossier maintenant que Lawani a décidé de parler.  Il faut dire que Me Boucounta est secondé du jeune et brillant avocat béninois Cyrille Djikoui pour défendre Lawani. Mais on apprend qu’un autre collège d’avocat se constitue dans la sous région pour venir sur fonds propres à Cotonou lors du procès. Comme quoi, en voulant mettre sur la tête de Lawani un fardeau qui n’est pas le sien, Boni Yayi vient de se mettre à dos le monde entier et surtout ses anciens collègues de la Bceao car, la réplique de Lawani pour mettre les pendules à l’heure a été saluée par toute la grande famille des banquiers de la Bceao, eux qui ont vu Soulé Mana Lawani travailler et qui savent bien qu’il est un cadre aux états de services irréprochables.

Aboubakar takou

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !