Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 07:44

Le samedi dernier à l’occasion du 3ème congrès ordinaire de la Renaissance du Bénin, plusieurs  autres partis politiques ont été invités à prendre la parole pour s’exprimer devant les Houézèhouè et les personnalités présentes  sur les lieux. Au nombre de  ces partis, il y avait le G13. En prenant la parole,  le président du G13, Issa Salifou alias Salé a fait son mea-culpa aux membres de l’Union fait la Nation (Un). En effet, le député de Malanville a reconnu devant l’Assemblée au nom de toute la coalition avoir fait une grosse erreur en permettant au chef de l’Etat de contrôler le Parlement. Au lendemain des élections législatives de 2007, l’Assemblée nationale a connu 3 catégories de députés : ceux de la mouvance, ceux de l’opposition et le dernier en nombre réduit et qu’on pourrait appeler centristes. Pour contrôler le bureau de l’Assemblée nationale, il fallait nécessairement composer avec les centristes qui constituent aujourd’hui le G13. Les députés de cette coalition ont choisi en son temps, la mouvance. Mais avec la misère  à eux faite par Yayi, ils se rendent compte aujourd’hui que leur choix n’était pas le meilleur. Et c’est justement ce qui justifie cette excuse publique faite à ses aînés à Abomey. On lit à travers ce geste de l’honorable Issa Salifou, les caractères d’un grand homme, quelqu’un qui a le courage de reconnaître publiquement ses erreurs. Mieux, ce n’est pas un versatile qui change de position au jour le jour au gré de ses intérêts, mais c’est plutôt un jeune qui a la tête sur les épaules et sait là où il va. Ce sont des gens de son rang que le Bénin a aujourd’hui besoin pour une relève de qualité et non des traitres qui envahissent les écrans des télévisions pour faire des déclarations mensongères, fracassantes et incendiaires capables d’embraser le pays. A travers ce geste, l’honorable Issa Salifou vient de gagner des points au sein de l’opinion et de ses sympathisants qui ont reconnu toute la sagesse de l’homme.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !