Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 07:07

Il est des actes contre toute une population, qui méritent d’être sévèrement punis par des peines de plusieurs dizaines d’années de prison voire par des peines et morts et qui ne le sont pas étant donné que les coupables sont protégés par leur patron ou autres proches.  Et c’est pourquoi il n’y a qu’au Bénin où des gens ont cette manie d’œuvrer pour  décourager les donateurs dans leurs initiatives d’aide pour le mieux-être des populations. Tout simplement parce ces individus veulent se faire du beurre sur le dos squelettique du peuple qu’on veut sauver. La dernière en date de ces actes regressistes pour le pays vient de la commune de Covè où un élu local a purement et simplement mis la main dans le lot de dons destinés aux populations de la localité. En effet, il s’agit d’une Ong qui, dans le cadre de ses actions en direction des populations et ce pour l’amélioration de leurs conditions de vie, a fait don de deux (02) moulins à maïs à l’arrondissement de Houen Hounso dans la commune de Covè. En plus de ces moulins, elle en a ajouté 13 tonnes de ciment. Une bonne action qui, une fois répartie comme cela se doit, peut un tant soi peu soulager la souffrance des populations de l’arrondissement de Houen Hounso. Malheureusement, tel ne sera pas le cas car dès réception des dons, le chef d’arrondissement en complicité avec deux supposés délégués se seraient empressés de détourner 3 tonnes dans les 13 tonnes de ciment destinées à l’arrondissement. Après les enquêtes, le CA en question et les 2 délégués auraient reconnu et avoué leur forfait. Donc, après de tels aveux, c’est une sanction qui devrait suivre. Malheureusement au lieu de sanction en bonne et due forme, c’est une protection que leur aurait offert le maire de Covè puisque ce dernier aurait voulu épauler le Ca et ses complices. Un comportement à faire tomber à la renverse car il est inadmissible qu’il en soit ainsi. Cela ne saurait laisser toute âme sensible et soucieuse du développement de sa localité, indifférent. Comment comprendre qu’un homme qui a pris des engagements auprès des populations, s’engage à ne pas punir des individus qui sont contre l’amélioration des conditions de vie de ses administrés ? Force doit rester à la loi et c’est pourquoi le maire de Covè se doit de sanctionner comme cela se doit le Ca en question et ses supposés complices. C’est une telle mesure que le maire doit prendre s’il veut réellement le développement de sa commune. Qui sait ce que ces personnes vont détourner les fois prochaines s’ils sont réellement dans la situation incriminée ? Qui vole un œuf, volera un bœuf, dit-on. Et si le maire ne doit pas œuvrer à ne pas leur appliquer la rigueur de la loi dans sa commune de peur que les populations n’hésitent pas à en faire autant parce que se disant que le maire ne pourra rien leur faire. Une certaine jurisprudence en quelque sorte ! Ce qui sera déplorable pour le développement de la commune. Au maire d’agir maintenant pour éviter le chaos…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !