Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 08:16

Comme on l’écrivait précédemment dans nos colonnes, certains jeunes, révisionnistes dans un passé récent, rongés par la galère à force d’avoir fait l’option de ne pas travailler, veulent profiter  de la situation critique créée par Icc-Services pour  se faire de l’argent. Et c’est d’ailleurs sans surprise que le lundi dernier ils ont organisé une marche pour soi-disant soutenir le président de la République dans la gestion de cette crise. Chose bizarre, cette marche annoncée à grand renfort médiatique n’a pas connu la mobilisation d’un grand monde. Environ 300 personnes ont pu effectuer la marche. Comme pour dire aux organisateurs de cette marche que la mayonnaise n’a pas pris. Une situation qui n’étonne guère quand on connaît le traitement dont les marcheurs ont été l’objet en dépit des millions mis à la disposition des initiateurs pour l’organisation de la marche. En effet, de sources proches de la mouvance présidentielle, les jeunes initiateurs de la marche auraient reçu 15.000.000 de francs pour  l’organisation mais avec le nombre de personnes mobilisées et vu la manière dont ils ont été traités, il ne faut pas chercher loin pour comprendre qu’à peine un million a été utilisé. Ce n’est pas pour rien que dame Awa en pleurs s’est  rapprochée de notre rédaction afin de nous faire part de sa mésaventure. A croire la dame de la trentaine, elle allait à l’hôpital avec son enfant malade au dos quand une de ces amies figurant dans le rang des marcheurs lui a demandé d’entrer dans les rangs afin de pouvoir  gagner quelques billets de banque. Mais à la fin de la marche, c’est  un vieux billet de 1000 Fcfa qui lui a été remis alors qu’on lui aurait promis 3000 Fcfa au moins. Quant à Noëllie, étudiante en management, on lui avait promis 5000 Fcfa mais au finish, elle n’a reçu aussi que 1000 Fcfa. Avec ces témoignages, on comprend mieux où sont passés les millions mis à la disposition des organisateurs de cette marche.

Prince Méléagan

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !