Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 03:43

(Yayi s’amuse avec sa passation de service d’avril 2011 en distillant que son concurrent est hors course, selon un bras droit de Tchané)

Les quelques poches qui soutiennent encore Yayi sont en joie depuis quelques semaines. Ceci, non pas parce que leur candidat à la prochaine joute électorale grimpe dans les sondages mais simplement parce qu’une rumeur de plus en plus persistante fait état de ce que Abdoulaye Bio Tchané  ne sera plus candidat.  On raconte même que c’est le président français, Nicolas Sarkozy, qui  aurait demandé au président de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) de ne pas  se porter candidat. Il serait, à en croire la version des proches de Yayi au Palais, soutenu par le président Gbagbo de la Côte-d’Ivoire et d’autres de la sous-région. Cette information qui a tout pour semer le doute dans le camp des ‘’Tchanéistes’’ nous a poussés à creuser  auprès du président de la Boad  pour vérifier  l’information. Nous sommes allés  voir  vendredi  dernier, un opérateur économique de grosse facture qui venait fraîchement de Lomé où il a séjourné 4 jours au domicile d’Abdoulaye Bio Tchané. Bien des sujets ont été débattus au cours de cette visite de courtoisie.  La candidature ou non de l’actuel président de l’institution bancaire sous-régionale a été le cadet de leur souci. Et pour cause, l’heure n’était pas à cela. Ils se sont plutôt préoccupés des voies et moyens pour la victoire finale, la candidature n’étant plus à l’ordre du jour. ‘’Elle est déjà un fait’’,  nous a confiés l’opérateur économique. Le président de la Boad et lui ont parlé de comment gagner les élections dans la transparence, la paix et la concorde pour une gestion participative de la chose publique afin que chaque Béninois soit à l’aise  et puisse apporter sa contribution à la construction d’une vraie Nation. C’est cela le menu de leur discussion. Et toutes les fabrications qui consistent à distiller dans la tête des Béninois que Bio Tchané ne sera pas candidat proviennent d’une personne et elle s’appelle Thomas Boni Yayi.  Seulement, en agissant ainsi, Boni Yayi perd du temps et s’amuse, selon l’opérateur  économique avec sa passation de service d’avril 2011. Pour finir, à l’opérateur économique originaire du Septentrion d’ajouter : ‘’Jeune, vas annoncer la bonne nouvelle. Bio Tchané est bel et bien candidat’’.

Aboubakar takou

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !