Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 05:32

Lydia touré

Hier, les services d’impôts du Bénin célébraient leur saint patron, Saint Laurent. Traditionnellement, c’est une occasion au cours de laquelle, tous les cadres et employés de l’administration des impôts, de la  plus haute hiérarchie au simple collecteur de recettes se rencontrent et réfléchissent sur l’avenir de leur corporation. Curieusement cette année, visiblement les intéressés ont fait l’option de bouder  les cérémonies prévues à cet effet.  Une désertion qui s’est remarquée aussi bien dans le rang des cadres que dans celui des simples employés. Pour s’en faire une idée, la salle de conférence de la Direction Générale des Impôts et domaine qui traditionnellement est pleine à craquer, lors de la réunion trimestrielle des cadres des impôts, s’est  trouvée, pour la première en 10 ans à moitié vide, pour une fête patronale qui en générale mobilise tous les démembrements des impôts, y compris  ceux  de l’intérieur du pays. D’ailleurs comme d’habitude, des chaises ont été rapportées en renfort, mais cette fois pour rien. A la cérémonie officielle, la patronne béninoise des impôts  à  briller par son absence. Enquête faite pour connaître les raisons de cette désaffection généralisée, il se trouve, selon des sources crédibles,  que le mode de gestion de la Dg serait principalement  à la base de ce climat délétère. Pour la plupart des cadres anciens et nouveaux, le climat de travail serait empreint de trop de ségrégation, de calomnie et de favoritisme. Une ambiance malsaine qui a poussé les uns et les autres à espérer que l’aventure de la Dg s’achève pour retrouver le sourire, et peut-être ramener un peu de sérénité dans la maison impôt.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Société
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !