Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 06:12

(Le dynamisme du Dg Dendé Affo payant)

Akkilou yacoubou

Il y a quelques années encore, la Caisse Autonome d’Amortissement n’était pas connu du grand public malgré sa mission d’interface entre les bailleurs de fonds et le ministère en charge des finances et les ministères sectoriels, de chargé de la gestion de la dette publique, de la mobilisation des ressources d’emprunt pour le financement de projets de développement, etc. Il a suffit que Adam Dendé Affo vienne à la direction générale pour que les populations commencent par sentir les apports cruciaux de cette structure au gouvernement. Avec une offensive remarquable dans la recherche de financements en vue de la mobilisation des ressources extérieures, la Caa apparaît aujourd’hui comme la structure sur laquelle s’appuie le gouvernement du Changement pour l’atteinte de ses objectifs et ce à travers la réalisation de certains projets de développement. Et pour cause, 115 requêtes de financement ont été adressées aux bailleurs pour le financement des projets et programmes de développement à travers tout le Bénin depuis l’installation du gouvernement du Changement en avril 2006. Il s’agit de projets dans les secteurs de l’éducation, de l’énergie, de la santé des infrastructures, qui sont secteurs sur lesquels repose le développement de tout pays qui se veut émergent. C’est ainsi que la Caa a pu réunir pour le compte de l’Etat béninois des accords de don et de prêt de plus de 800 milliards FCfa. Parmi les autres actions accomplies par la Caa dont l’étude de 630 marchés publics et la gestion ressources intérieures émanant de l’emprunt obligataire Caa 6% 2007-2012, on peut citer les demandes de décaissement adressées aux bailleurs de fonds, estimées à 500 milliards dont FCfa 450 milliards de FCfa ont pu être effectivement mobilisés. En ce qui concerne la gestion de la dette publique, comme l’assure le Dg Dendé Affo, le Bénin poursuit un politique d’endettement prudente et intelligente selon les normes internationales, et payement régulier de ses engagements. Si le gouvernement peut se réjouir de l’aide à lui apportée par la Caa dans l’atteinte de ses engagements, il convient de reconnaître le travail qu’abat le Dg Dendé Affo à la tête de cette structure pour que la Caa puisse atteindre voire surpasser les objectifs qu’on lui a fixés. Cet expert, décrypteur des enjeux du monde des finances, a su redonner un nouveau souffle à la Caa et prouve avec ses résultats que le chef de l’Etat ne sait aucunement tromper en lui faisant appel. Et comme il le dit si bien tout est possible à celui qui sait utiliser la connotation qu’il donne à la fameuse formule E=MC2 . Avec lui, dès qu’une bataille est gagnée, c’est reparti pour une autre. Telle est la devise de ceux qui voient toujours loin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !