Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 04:07

(Le commando démantelé, le vieux Coq menace les commanditaires)

aboubakar takou

A six mois des élections présidentielles, le cocorico du vieux coq de Ouèrè pose déjà problème. Le vieux stratège politique semble être de trop dans le système et bloquerait les intérêts d’une certaine entité politique. Et pour le faire taire, un commando a reçu l’ordre de procéder à son élimination physique après avoir saccagé et brûlé sa maison. C’est le moins qu’on puisse retenir du communiqué de presse de l’honorable Séfou Fagbohoun qu’il a signé hier. A la lecture de ce communiqué et sachant bien que le député fait partie des rares Béninois à maîtriser les vertus du silence, ses déclarations ont suscité en nous la curiosité et le devoir de creuser plus loin. Un tour à Ouèrè et une enquête auprès des proches du milliardaire nous a permis de comprendre ce qui a poussé le sage à réagir si promptement. En effet, il y a longtemps que des informations sont parvenues au président du Madep que certains avaient intérêt dans son élimination physique. Or, l’ancien patron de la Sonacop détient l’une des toiles de renseignements les mieux tissées du pays. Aussitôt informé, le vieux Coq n’a pas tardé à démanteler le réseau et a même reçu deux éléments du commando. Ceux-ci lui ont tout raconté. Du plan concocté pour le faire passer de l’autre côté de l’humanité. Pour quelqu’un qui a déjà vu les éléphants danser comme Séfou Fagbohoun, la chose ne l’a ébranlé outre mesure. Seulement ? ses proches et ses parents ont insisté pour qu’il apporte cela à la connaissance de tout le peuple béninois pour que les commanditaires arrêtent les chars. Le contenu du communiqué est allé plus loin dans la réaction du député. Je cite : ‘’En tout état de cause, je tiens à rappeler qu’après l’épisode rocambolesque savamment monté de ma privation de liberté pendant 24 mois, plus rien ne passera comme avant. Qu’on se le tienne pour dit !’’. Suivez son regard. Quand on sait qu’un vieillard assis voit plus loin qu’un jeune homme debout, on comprend aisément le dernier paragraphe du communiqué signé du vieux Coq. Le député Fagbohoun sait très bien d’où vient la menace et a la capacité sur tous les plans de faire échec au complot tout en optant prochainement pour l’attaque qui est la meilleure défense en la matière. A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !