Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 05:23

(Aucune notion en agriculture et pêche) Jean kpingla Quand on ne connaît pas la profondeur d’un fleuve, on ne s’y hasarde pas. Cette réalité semble parfois échapper à certaines personnes qui pour un oui ou un non foncent tête baissée croyant pouvoir faire quelque chose. C’est malheureusement le cas du nouveau ministre de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage (Maep) qui loin d’avoir fini avec les déboires du secteur agricole, est en train de jeter son dévolu sur la pêche et ce à forts renforts médiatiques. En effet, le ministre annonce que des mesures vont être prises pour contrôler les navires étrangers qui viennent pêcher sur les eaux territoriales du Bénin. Des contrôles qui viseront à bouter hors des eaux territoriales béninoises tout navire illégal et à faire en sorte que les pêcheurs béninois puissent jouir des fruits de mer des eaux territoriales béninoises. Belle initiative sinon qu’il est à remarquer que le ministre Michel Sogbossi ne mesure pas réellement les implications de ce qu’il veut entreprendre. Et pour cause, la lutte contre la fraude orchestrée par les navires étrangers implique la mise en œuvre des moyens performants car les chalutiers étrangers ne sont pas des barques motorisées encore moins des pirogues que la marine béninoise peut affirmer pouvoir maîtriser. Et mieux quand on voit que des bandits s’évaporent dans la nature laissant sur le carreau les marins béninois qui promettent toujours de leur mettre le grappin dessus la prochaine fois. Dans ces conditions, il est à se demander où le ministre Sogbossi ira trouver les vedettes nécessaires pour contrecarrer les assauts répétitifs des contrebandiers alors qu’il n’est pas marin et que la marine n’en dispose pas. En d’autres termes, le ministre est en train de faire du saupoudrage car le combat ne peut pas être gagné. La supposée initiative pour sauver la pêche béninoise et lui viennent tard dans un monde trop vieux. Qui veut tromper qui alors ? La fuite des hors-la-loi par les voies marines en dit long sur capacité du Bénin à agir, la nullité de sa force de frappe. Affaire à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !