Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 06:22

Akkilou yacoubou

Et de 1 et de 2… et de beaucoup, la lourde artillerie annoncée à grand renfort médiatique qu’aurait déployé l’armée béninoise pour parer aux assauts répétés des pirates sur les eaux territoriales béninoises a fondu tel un château de sables avec l’attaque d’hier des pirates. Décidément, les corsaires des temps modernes ne connaissent plus, après la Somalie, un autre terrain d’action que les eaux territoriales béninoise puisqu’ils ne cessent d’opérer  en détournant les navires marchands qui s’y aventurent. La preuve pas plus tard qu’hier, un navire battant pavillon chypriote avec à son bord 23 personnes a été intercepté à quelques kilomètres des côtes béninoises par des pirates sans qu’ils n’aient été mis en déroute. Conséquences, on ne sait au juste là où se trouve le navire en question. Pourtant, cela ne devrait pas avoir lieu avec tout ce que le président Boni Yayi a fait pour avoir les aides nécessaires afin de faire face ah conter les attaques de pirates. Avec cette attaque, c’est l’image du Bénin qui vient de prendre un coup et ce à travers la remise en cause des actions des forces armées béninoises pour enrayer la piraterie au large du Bénin. Non seulement elle dénude l’armée qui exposait ses gros bras pour combattre les pirates parce que fort des aides à elle promises mais aussi et surtout, c’est l’économie béninoise qui fera face à des jours de vaches maigres à cause des Occidentaux qui risques de déclarer les eaux territoriales comme figurant parmi les plus dangereuses pour la sureté des navires. Ce qui amènera les investisseurs à décider de ne plus venir au Bénin car sans sécurité, aucun investissement n’est possible et personne n’osera prendre ce risque. Et c’est parti pour la  remise en cause du développement promis par le président Boni Yayi puisque les pirates qui se foutent des appuis français et américain à l’armée béninoise, n’ont encore dit leur dernier mot.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !