Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 06:46

Jean kpingla

Pour le décollage économique, le régime de la refondation a engagé un certain nombre de réformes au nombre desquelles, le Pvi-Nouvelle Génération. Si l’opération elle-même est effective depuis plusieurs semaines, il faut dire que certains de ses accessoires n’étaient pas encore opérationnels. C’est le cas du scanning qui consiste à passer les produits importés par scanner et le tracking qui a pour but de suivre de façon électronique l’itinéraire des marchandises, qui n’avaient pas encore pris corps. A compter de ce jour, le tracking et le scanning des produits importés au Bénin seront effectifs. En effet, par décision du 10 novembre dernier, le directeur général de la douane, Théophile Soussia a retenu ce jour, lundi 21 novembre 2011 pour rendre entièrement effective cette mesure. Mieux, pour lever toute équivoque et surtout pouvoir compter sur la collaboration et l’adhésion des acteurs portuaires, le Dg douane à travers une note circulaire a tenu à les prévenir de la nouvelle disposition. Ainsi, en application des dispositions des articles 16, 21 et 40 de l’arrêté N° 161/Mef/Mpdepp-Cag/Mdcemtmip du 31 mars 2011 portant application du décret N° 2011-106 du 22 mars 2011 instituant le Programme de vérification des importations (Pvi) de nouvelle génération au Bénin, la réforme qui a fait l’objet de polémique et de mesures d’ajustement est désormais effective.

Avec la mise en œuvre du Pvi, l’économie béninoise ne peut que souffler. Car, si cette réforme n’aura pratiquement pas d’impact sur les produits de grande consommation comme le riz, le lait, et le sucre, par contre, les produits comme le tabac, le café, le champagne, le whisky permettront désormais à l’Etat de maximaliser ses ressources. C’est dire qu’avec le Pvi, l’espoir est permis. Le Bénin a plus que jamais l’opportunité d’améliorer ses ressources pour faire face à ses dépenses.

Et, ce n’est pas les acteurs portuaires qui ont largement eu le temps de prendre les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre des différentes procédures prévues dans le cadre de la mise en œuvre du Pvi qui rameront à contre-courant. Le Pvi nouvelle génération est en marche et l’économie prospère attendue par tout un peuple n’est plus qu’une question de mois.

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !